Rougier Afrique en repli au 1er semestre 2016

Dans une conjoncture fortement volatile, l’activité semestrielle de la branche Rougier Afrique International a été contrastée.

Sur les six premiers mois de l’année 2016, le chiffre d’affaires s’est établi à 41,3 milliards d’euros, en baisse de 11 % sur une base comparable à 2015.

Au Cameroun et au Congo, les ventes ont été ponctuellement limitées en raison de la faiblesse de la demande sur les marchés asiatiques, qui a renforcé la concurrence sur l’ensemble des marchés.

Au Gabon, le chiffre d’affaires est en progression par rapport Ă  l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. La croissance de la branche « Importation et Distribution France » a Ă©tĂ© favorisĂ©e par l’approfondissement des offres et la diversification de la clientèle.

« Le ralentissement de la demande dans certains pays émergents a impacté les ventes de sciages dans un contexte d’érosion des prix sur certaines essences et de réduction des activités de négoce à partir d’un sourcing hors groupe. Les ventes de grumes ont rattrapé une partie du retard pris au premier trimestre grâce i/ au redressement des exportations depuis le Cameroun au deuxième trimestre et ii/ à la vigueur de la demande locale au Gabon, marquée par la reprise de la commercialisation de certaines essences à forte valeur ajoutée, comme le Kévazingo, qui avait été suspendue par Décret au cours du second semestre 2015. Les ventes de contreplaqués et de placages, en forte croissance, ont été soutenues par la reprise de la demande en Europe », indique le groupe forestier français.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire