Rougier Afrique en repli au 1er semestre 2016

Dans une conjoncture fortement volatile, l’activitĂ© semestrielle de la branche Rougier Afrique International a Ă©tĂ© contrastĂ©e.

Sur les six premiers mois de l’annĂ©e 2016, le chiffre d’affaires s’est Ă©tabli Ă  41,3 milliards d’euros, en baisse de 11 % sur une base comparable Ă  2015.

Au Cameroun et au Congo, les ventes ont Ă©tĂ© ponctuellement limitĂ©es en raison de la faiblesse de la demande sur les marchĂ©s asiatiques, qui a renforcĂ© la concurrence sur l’ensemble des marchĂ©s.

Au Gabon, le chiffre d’affaires est en progression par rapport Ă  l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. La croissance de la branche « Importation et Distribution France » a Ă©tĂ© favorisĂ©e par l’approfondissement des offres et la diversification de la clientĂšle.

« Le ralentissement de la demande dans certains pays Ă©mergents a impactĂ© les ventes de sciages dans un contexte d’érosion des prix sur certaines essences et de rĂ©duction des activitĂ©s de nĂ©goce Ă  partir d’un sourcing hors groupe. Les ventes de grumes ont rattrapĂ© une partie du retard pris au premier trimestre grĂące i/ au redressement des exportations depuis le Cameroun au deuxiĂšme trimestre et ii/ Ă  la vigueur de la demande locale au Gabon, marquĂ©e par la reprise de la commercialisation de certaines essences Ă  forte valeur ajoutĂ©e, comme le KĂ©vazingo, qui avait Ă©tĂ© suspendue par DĂ©cret au cours du second semestre 2015. Les ventes de contreplaquĂ©s et de placages, en forte croissance, ont Ă©tĂ© soutenues par la reprise de la demande en Europe », indique le groupe forestier français.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire