Satram va licencier ses 600 employés

DIG/ Face Ă  son incapacitĂ© Ă  assurer rĂ©guliĂšrement le paiement de ses employĂ©s, les sociĂ©tĂ©s Satram et EGCA s’apprĂȘtent Ă  mettre fin Ă  la carriĂšre professionnelle de prĂšs de 600 salariĂ©s, rapporte plusieurs sources internes à l’entreprise.

Cette dĂ©marche devrait ĂȘtre prĂ©cĂ©dĂ©e par l’envoi de ces agents en congĂ©s techniques avant la mise en Ɠuvre du projet de licenciement.  C’est ce qui ressort d’une rĂ©union de concertation tenue le 25 mai 2017 entre la direction gĂ©nĂ©rale et les dĂ©lĂ©guĂ©s syndicaux et du personnel.

Ce projet justifié par la faiblesse de la trésorerie de cette entreprise a été récusé par les délégués du personnel et les représentants syndicaux.

Dans leur Ă©lan de contestation, ils ont plutĂŽt proposĂ© Ă  la direction gĂ©nĂ©rale d’initier un plan de dĂ©parts nĂ©gociĂ©s avec les travailleurs.

La sociĂ©tĂ© Satram motive Ă©galement son initiative par la rupture abusive de son contrat avec Addax Petroleum. Toutefois les dommages et d’intĂ©rĂȘts d’un montant de 19 milliards de FCFA payĂ© par Addax Petroleum n’auraient pas servi au paiement des salaires, des factures des fournisseurs, de la Cnss et de la Cnamgs. Mais plutĂŽt Ă  un « partage du butin » entre le promoteur de Satram Ghislane Nkoulou Khalid et certains directeurs de la sociĂ©tĂ©, dĂ©noncent certains employĂ©s.

En rappel, c’est aprĂšs avoir menĂ© un mouvement d’humeur le 6 mai 2017 que les employĂ©s avaient perçu leurs arriĂ©rĂ©s de salaires des mois de fĂ©vrier et mars.

Aussi des sources internes soutiennent que la main d’Ɠuvre Ă©trangĂšre de Satram aurait reçu le paiement de leurs droits par des montants allant entre 10 Ă  100 millions de FCFA.

 Dorian Bissielou Mbouala

 

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire