South African Airways quitte le Gabon

DIG/ Libreville ne constitue plus une destination de choix en termes de rentabilité pour le transporteur sud-africain South African Airways.

EngluĂ©e dans des difficultĂ©s financiĂšres depuis plusieurs mois, la compagnie, a dĂ©cidĂ© de mettre un terme, Ă  partir du 8 janvier 2017, Ă  l’exploitation de certaines destinations continentales qu’elle desservait jusque-lĂ .

Il s’agit, informe un communiquĂ© de la compagnie sur son site Internet, des lignes Brazzaville, via Pointe Noire au Congo ; Douala au Cameroun via Libreville, au Gabon; Kinshasa en RDC-Entebbe en Ouganda; Luanda en Angola-Cotonou au BĂ©nin via Libreville, au Gabon.

Cette dĂ©cision intervient six jours aprĂšs que le gouvernement a annoncĂ© au Parlement ĂȘtre prĂšs de trouver un accord avec les banques sud-africaines au sujet de la dette de 410 millions de dollars que la compagnie leur doit.

En plus des banques locales, le transporteur arc-en-ciel doit Ă©galement affronter des Ă©tablissements bancaires internationaux Ă  qui elle doit Ă©galement d’importantes sommes d’argent. Ces fonds doivent ĂȘtre apurĂ©s en mars 2018 au plus tard, selon un chronogramme arrĂȘtĂ© de commun accord.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire