Talent / Un entrepreneur gabonais lance une « Bourse d’achats » pour promouvoir les produits « made in Gabon »

DIG/ Afin de promouvoir les produits «Made in Gabon», l’association « Osons entreprendre Gabon » (OSEG) vient de mettre en place la « Bourse d’achats », une initiative de l’entrepreneur Patrick Mfouba, membre de ladite association.

La « Bourse d’achats du Made in Gabon » a Ă©tĂ© conçue pour mobiliser les personnes morales et physiques dĂ©sireuses de participer Ă  l’essor de l’entrepreneuriat gabonais Ă  travers l’achat des biens et services produits au Gabon.

« Un client est libre de choisir son marchĂ© et ses produits. DĂšs lors qu’il lui est recommandĂ© d’orienter ses revenus vers des produits et services spĂ©cifiques, de les prioriser ou de les prĂ©fĂ©rer, on tombe dans le domaine des achats militants ou solidaires.

Tel est le fondement du projet ‘’Bourse d’achats’’, destinĂ© Ă  orienter les revenus des clients volontaires, vers les produits et services des entrepreneurs du Gabon », explique Patrick Mfouba.

Ce projet vise Ă  apporter un soutien conscient aux producteurs, en achetant leurs produits. Ces achats sont dits solidaires, parce que les clients s’obligent Ă  consacrer un revenu d’office affectĂ© aux produits « made in Gabon ».

Il s’agira de drainer des revenus en direction des producteurs locaux. En ligne de mire, l’éclosion d’un tissu d’entreprises gabonaises viables, compĂ©titives, dĂ©versant des produits de qualitĂ©, Ă  prix raisonnables, sur les marchĂ©s locaux et Ă  l’export.

Le soutien envisagé sera donc guidé par des critÚres de performance économique et commerciale.

Mode d’emploi* La « Bourse d’achats » sera dĂ©ployĂ©e et promue Ă  travers les associations, coopĂ©ratives et autres organismes de promotion de l’entrepreneuriat national.

Le rĂšglement de la « Bourse d’achats » est dĂ©jĂ  disponible. Il dĂ©crit clairement les conditions d’une gestion vertueuse, visant  la satisfaction des clients et des producteurs.

Les clients doivent souscrire volontairement pour un budget mensuel, Ă  partir de 25.000F. Et chaque mois, ils reçoivent un catalogue de produits plĂ©biscitĂ©s, afin d’y faire leurs achats, Ă  bon prix.

L’association OSEG s’emploie Ă  vulgariser ce projet auprĂšs des entrepreneurs et du grand public.

Selon les promoteurs de cette plate-forme, qui regroupe plus de 250 PME gabonaises, cette initiative peut facilement aider le Gabon Ă  rĂ©duire la facture d’importation des biens de consommation courante estimĂ©e Ă  plus de 400 milliards de FCFA par an.

Cyriaque NGOMA

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire