Le total bilan des banques a atteint 2405 milliards de francs au 1er trimestre 2017

DIG/ D’aprĂšs les statistiques compilĂ©es des Ă©tablissements bancaires  et de la direction gĂ©nĂ©rale de l’Economie et de la politique fiscale, le total agrĂ©gĂ© du bilan des banques s’est dĂ©prĂ©ciĂ© de 4,1% Ă  2 405,7 milliards de FCFA contre 2 508,3 milliards un an plus tĂŽt.

Cette baisse est essentiellement liée au repli du taux de couverture des crédits par les dépÎts qui a perdu 8,7 points à fin mars 2017.

L’excĂ©dent de trĂ©sorerie s’est situĂ© Ă  555,4 milliards de FCFA (23,1% du total du bilan). Il a toutefois enregistrĂ© une baisse de 23,2% en glissement annuel.

Les ressources collectées par le secteur bancaire se sont, quant à elles,  tassées de 6,5% à 2 035,1 milliards de FCFA en fin mars 2017.

Les ressources Ă  vue ont diminuĂ© de 6,8% Ă  1 249,2 milliards de FCFA, sous l’effet de la baisse conjuguĂ©e des dĂ©pĂŽts privĂ©s (-8,9%) et des dĂ©pĂŽts non ventilĂ©s (-20,4%).

Elles ont reprĂ©sentĂ© 61,4% du total des dĂ©pĂŽts contre 61,6% l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Les ressources Ă  terme, essentiellement constituĂ©es des comptes Ă  terme et des comptes de dĂ©pĂŽts Ă  rĂ©gime spĂ©cial (bons de caisse), ont atteint 716,8 milliards de FCFA en mars 2017 contre 749,3 milliards en mars 2016, en rĂ©gression de 4,3%.

Ces ressources ont représenté 35,2% du total des dépÎts collectés.

Au cours de la période sous revue, les dépÎts publics ont progressé de 2,7% à 301,8 milliards de FCFA. Ces dépÎts ont représenté 14,8% du total des dépÎts contre 13,5% à fin mars 2016.Par ailleurs, les dépÎts du secteur privé non financier se sont contractés de 8,9% à 1 563,1 milliards de FCFA.

Les crĂ©dits bruts distribuĂ©s au premier trimestre 2017 se sont confortĂ©s de 1,5% Ă  1 748,3 milliards de FCFA sous l’effet de la consolidation des crĂ©dits accordĂ©s au secteur public.

On note un repli des crĂ©dits octroyĂ©s au secteur privĂ© (-7% Ă  1 087,1 milliards de FCFA). Ils ont reprĂ©sentĂ© 62,2% du total des crĂ©dits contre 67,8% en 2016. En revanche, les crĂ©dits Ă  l’Etat se sont accĂ©lĂ©rĂ©s de 26,2% Ă  549,4 milliards de FCFA.

Ces derniers ont reprĂ©sentĂ© 31,4% de l’ensemble des crĂ©dits bruts distribuĂ©s. Enfin, les crĂ©dits consentis aux entreprises publiques, qui reprĂ©sentent 1,5% de l’ensemble des crĂ©dits bruts, ont rĂ©gressĂ© de 38,8% Ă  26 milliards de FCFA Ă  fin mars 2017.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire