Transport aérien : Afrijet casse les prix sur Port-Gentil et Franceville !

DIG/ MalgrĂ© les consĂ©quences catastrophiques de la pandĂ©mie de la Covid-19 sur le secteur aĂ©rien, plusieurs transporteurs rĂ©amĂ©nagent leur « business plan » afin d’amorcer la reprise.

C’est le cas du leader du transport aĂ©rien au Gabon et dans la sous-rĂ©gion, la compagnie Afrijet, qui a annoncĂ© le lancement imminent de tarifs exceptionnels sur le trajet Libreville-Port Gentil, et Libreville-Franceville, concurrençant de fait le bateau et le train.

Ainsi, la compagnie va proposer, en aller simple, Libreville-Port-Gentil au prix unique de 36 000 francs ; et Libreville-Franceville au prix de 45 000 francs en aller-simple.

« Nous avons le sentiment qu’il faut déconfiner les prix ! La crise du Covid-19 a demandé de gros effort.

Les Gabonais ont besoin d’air, ils ont besoin de voir leurs proches, les gens qu’ils aiment, ils ont besoin d’une pause, ils ont besoin de mobilité. Et nous aimons trop l’aviation pour nous résoudre à la voir déserter pour des questions de prix.

Nous avons donc décidé de lancer un tarif his-to-ri-que sur le réseau domestique. Je dis bien, historique. Ce tarif, je pense que vous ne le reverrez plus : 36.000 francs TTC sur un aller simple de/vers Port Gentil, 45.000 francs TTC sur un aller simple de/vers Franceville.

Ces tarifs sont certes non remboursables, non modifiables et intègrent seulement le bagage cabine. Mais qui peut trouver cela encore cher ?

Nous allons mettre un premier contingent de 2.000 places à ce tarif pour l’été. Ils seront uniquement vendus par les agences Afrijet pour les raisons décrites.

Ils vont être progressivement disponibles dès le 6 Juin sur nos 10 vols hebdomadaires qui ont les plus faibles remplissages.

L’idée, c’est de promouvoir un schéma gagnant/gagnant avec les passagers. Pour la compagnie, cela permet de remplir un siège qui serait parti vide, quand bien même c’est une très faible contribution à la recette du vol.

Pour le passager, c’est l’opportunitĂ© de prendre l’avion au prix du bateau ou au prix du train, s’il est souple sur ces dates de voyage. Ces tarifs qui intègrent les taxes aĂ©riennes, la TVA et mĂŞme les frais de service seront valables jusqu’à l’instauration des nouvelles redevances aĂ©riennes », a indiquĂ© l’administrateur gĂ©nĂ©ral d’Afrijet, Marc Gaffajoli.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire