Veolia menace le Gabon de représailles !

DIG/ Dans une courte video de 1 minute et 39 secondes, le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du groupe Veolia, Helman Le Pas De Secheval a fait la dĂ©claration officielle suivante suite Ă  l’expropriation de sa filiale par l’Etat gabonais.

« Il s’agit d’un acte  gravissime d’expropriation illĂ©gale perpĂ©trĂ©, en violation de toutes les rĂšgles de droit qui connaĂźt trĂšs peu d’équivalents en dehors de pays sous sanctions internationales.

Il ne s’agit pas d’une rupture contractuelle normale et encore moins d’une passation entre Ă©quipes dirigeantes, mais bien, d’une spoliation avec recours Ă  la force.

Veolia qui est crĂ©ancier de l’Etat Gabonais Ă  hauteur de 41 milliards de francs CFA, soit prĂšs de 62 millions d’euros prend toutes les mesures  nĂ©cessaires pour faire respecter le droit.

Cette expropriation illĂ©gale et  l’inconsĂ©quence du gouvernement gabonais ont des consĂ©quences non seulement pour le Gabon, mais pour l’Afrique toute entiĂšre. Le message envoyĂ© est trĂšs nĂ©gatif alors mĂȘme que tout le continent a cruellement besoin de toutes ces infrastructures d’accĂšs Ă  l’eau et Ă  l’énergie. 

Nous regrettons pour la population gabonaise, l’impact de ce coup de force qui tĂ©moigne d’un climat des investissements Ă©trangers catastrophique, aprĂšs les dĂ©parts ces derniĂšres annĂ©es de sociĂ©tĂ©s comme Shell, Sodexo ou encore Sinopec.

Veolia tient Ă  exprimer sa solidaritĂ© et sa loyautĂ© Ă  l’égard de ses partenaires et de ses salariĂ©s dont il espĂšre que les emplois et les conditions de travail seront maintenus ».

Le secrétaire général du groupe Veolia, Helman Le Pas De Secheval

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire