Zerp de Nkok : 18 entreprises au chevet de 520 jeunes

DIG/ 18 entreprises installĂ©es dans la Zone Ă©conomique Ă  rĂ©gime privilĂ©giĂ© de Nkok vont offrir des stages professionnels de deux ans Ă  520 jeunes Gabonais agĂ©s entre 18 Ă  40 ans, dans les mĂ©tiers du bois, de la mĂ©tallurgie, l’agro-alimentaire et la pharmacie.

Une convention d’apprentissage jeunesse a Ă©tĂ© paraphĂ©e le 30 juin 2017 par le ministre du Travail, Éloi Nzondo, le directeur gĂ©nĂ©ral de l’AutoritĂ© administrative de la Zone spĂ©ciale de Nkok, Gabriel Ntoungou, et le directeur gĂ©nĂ©ral de l’Office national de l’emploi (ONE), Hans Landry Ivala, rapporte notre confrĂšre « Le Nouveau Gabon ».

Ces stages seront rĂ©munĂ©rĂ©s Ă  hauteur du Smig, mais avec une possibilitĂ© d’embauche. Pour leur mise en condition, un enrĂŽlement a Ă©tĂ© prĂ©vu Ă  compter du 1er juillet dernier Ă  la mairie de Bikele.

« Cette convention fait suite, au contrat conclu, le 2 novembre 2016, lors des Ă©changes entre les opĂ©rateurs Ă©conomiques et le Fonds d’aide Ă  l’insertion et la rĂ©insertion professionnelle (FIR), relatifs Ă  la mise Ɠuvre de l’apprentissage». Lequel contrat stipule lue que «les entreprises ont pour finalitĂ© l’amĂ©lioration de l’employabilitĂ© des jeunes par des stages de prĂ©-insertion et d’insertion professionnelle.», a prĂ©cisĂ© le membre du gouvernement. Et de poursuivre : « Dance ce cadre, l’Etat s’engage simplement Ă  garantir Ă  l’employeur la flexibilitĂ© au niveau de l’emploi et l’accĂšs Ă  une main-d’Ɠuvre qualifiĂ©e Ă  moindre coĂ»t », a indiquĂ© le ministre du Travail, Éloi Nzondo.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire