Les 10 premières entreprises du Gabon en 2016

Sur la base des chiffres de l’année 2014, le Groupe Jeune Afrique vient d’établir le dernier classement des entreprises les plus performantes du pays.

 Malgré la baisse drastique de leurs revenus, la crise des matières première n’a pas bouleversé les grands équilibres des majors de l’industrie gabonaise et des services.

Selon le dernier classement publié par notre confrère Jeune Afrique dans son Hors-série no 43, Total Gabon reste la a 1ère entreprise gabonaise avec un chiffres d’affaires  de 770 milliards de francs réalisé en 2014.

La compagnie pétrolière est secondée par la surprenante juniore pétrolière et gazière française Maurel & Prom ( 307 milliards de francs) qui vient, tout juste, de céder une partie de ses actifs à l’indonésien Pertamina.

En dépit de la chute des cours du manganèse et la contraction de la demande asiatique, Comilog se maintient tant bien que mal à la 3e place avec un chiffre d’affaires de 290 milliards de francs.

La filiale du géant métallurgique français est suivie par le Groupe de distribution diverses Ceca-Gadis.

Créé dans les années 30 par un investisseur privé, le groupe 100% gabonais est aujourd’hui la 4e entreprise nationale mais la 1ère du secteur hors-pétrole.

En 2014, Ceca Gadis a réalisé 218 milliards de francs de chiffre d’affaires à travers ses 10 enseignes commerciales (CK2, Sogam Equip, Matelec, Géant CKdo, Super CKdo, Maxi CKdo, Gaboprix, Cecacado, Intergros et Supergros) répartis sur l’ensemble du territoire national.

Malgré un service décrié par les usagers et des outils de production au bord de l’obsolescence, la Société d’énergie et d’eau du Gabon n’en reste pas moins une entreprise très rentable pour ses actionnaires.

Sûr à 90 % de voir sa concession renouvelée en 2017, la SEEG arrive à la 5e place du top 10 national avec un chiffre d’affaires de 180 milliards de francs.

Elle est talonnée par la Société des brasseries du Gabon (6e) avec un chiffre d’affaires de 140 milliards de francs.

La puissante holding aux ramifications tentaculaires, « La compagnie du Komo », dirigé par l’homme présenté par les médias étrangers comme le plus riche du Gabon Christian Kerangall, arrive à la 7e place (112 milliards de francs).

Pétro Gabon dont les déboires financiers ont fait pendant un temps les choux gras de la presse locale se loge au 8e rang avec un chiffre d’affaires de 102 milliards de francs.

Gabon Telecom qui vient d’avaler Moov Gabon se classe, quant à elle, à la 9e place (98 milliards de francs)  devant son éternel rival Airtel Gabon (93 milliards de francs ) qui ferme la marche de ce classement.

Classement 2016

RANG ENTREPRISE Chiffre d’affaires

(En milliards de francs)

1 TOTAL GABON 770
2 MAUREL & PROM 307
3 COMILOG 290
4 CECA GADIS 218
5 SEEG 180
6 SOBRAGA 140
7 Compagnie du KOMO 112
8 PETRO GABON 102
9 GABON TELECOM   98
10 AIRTEL   93

MSM/ Jeune Afrique/ Les 500 premières entreprises africaines

Parité 1$=500 FCFA / Chiffres 2014

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire