Gabon: La dette publique va atteindre les 50% du PIB en 2016 (FMI)

Selon un rapport du Conseil d’administration du Fonds monĂ©taire international dans le cadre des consultations au titre de l’article IV avec le Gabon (26 fĂ©vrier 2016), la dette publique du Gabon devrait atteindre les 50,1 % du PIB, un seuil considĂ©rĂ© comme trĂšs critique.

La croissance globale devrait tomber Ă  3,2 % en 2016 contre 4 % en 2015, sous l’effet principalement de la baisse de la production pĂ©troliĂšre.

« L’économie gabonaise reste fortement tributaire du pĂ©trole et, de ce fait, les perspectives Ă©conomiques Ă  moyen terme se sont dĂ©gradĂ©es parallĂšlement Ă  la dĂ©tĂ©rioration des perspectives de ce secteur », indique le Conseil d’administration.

Selon les services du FMI,  le principal risque baissier pesant sur les perspectives économiques reste un ajustement budgétaire insuffisant à la chute des cours du pétrole.

« En cas de contreperformance plus marquĂ©e que prĂ©vu en matiĂšre de recettes pĂ©troliĂšres ou de dĂ©penses publiques, les autoritĂ©s seraient contraintes de puiser fortement dans les rĂ©serves ou d’accroĂźtre sensiblement l’emprunt. D’autres risques sont liĂ©s Ă  des retombĂ©es plus fortes que prĂ©vu du choc pĂ©trolier sur l’activitĂ© Ă©conomique hors pĂ©trole (y compris le secteur financier), Ă  un affaiblissement de l’économie mondiale, au durcissement des conditions financiĂšres internationales ainsi qu’à la fragilitĂ© persistante de trois petites banques publiques en difficulté », souligne le Conseil d’administration.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire