Afrique / Le Maroc en passe d’intĂ©grer la CEDEAO

DIG/ Les dispositions juridiques et techniques sont en marche pour perrnettre au Maroc de devenir membre Ă  part entiĂšre de la CommunautĂ© Economique des Etats de l’Afrique de I’ouest  (CEDEAO), a affirmĂ©, mardi Ă  Rabat, le prĂ©sident de la commission de la CEDEA0, Marcel Alain De Souza.

 » La dĂ©marche de l’adhĂ©sion du Maroc Ă  la CEDEAO est sur la bonne voie et va ĂȘtre confirmĂ©e lors de la prochaine session ordinaire de la CommunautĂ©, le 16 dĂ©cembre prochain Ă  Lomé« , a fait savoir M. De Souza, Ă  l’issue d’une sĂ©ance de travail avec le ministre des affaires Ă©trangĂšres et de la coopĂ©ration internationale du Maroc, M. Nasser Bourita.

Mr. De Souza a mis en Ă©vidence la convergence de vues entre SM le Roi Mohammed VI et les chefs d’Etats des pays de la CEDEAO.

« Nous sommes dans une trĂšs bonne ambiance (…) les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments montrent une convergence de vues de nos chefs d’Etat et de SM le Roi pour qu’on s’installe dans la durĂ©e, dans le dĂ©veloppement et dans l’’intĂ©rĂȘt  des deux parties« , a soulignĂ© le prĂ©sident de la commission de la CEDEAO.

Il a ajoutĂ©, Ă  ce propos, que les chefs d’Etat de la CommunautĂ© ont exprimĂ© de « maniĂšre souveraine et en toute liberté » leur volontĂ© de l’adhĂ©sion du Maroc Ă  la CEDEAO et ce dans l’intĂ©rĂȘt des deux parties.

Le responsable a notĂ© que le rĂŽle de la commission de la CEDEAO est de mettre en Ɠuvre  la dĂ©cision des Chef d’Etats de la CommunautĂ©, qui ont donnĂ© leur accord de principe Ă  la demande d’adhĂ©sion du Maroc.

Cette dĂ©cision devrait couvrir, notamment, la libre circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux, ainsi que la mise en Ɠuvre des accords de prĂ©vention des risques et des rĂšgles de bonne gouvernance et de dĂ©mocratie, a-t-il prĂ©cisĂ©. Mettant en relief la prĂ©sence de plusieurs opĂ©rateurs marocains dans diffĂ©rents secteurs Ă  travers le continent, M. De Souza a relevĂ© que le Maroc entretient des liens solides avec tous les Etats membres.

De son cĂŽtĂ©, M. Bourita a indiquĂ© que l’adhĂ©sion du Maroc Ă  la CEDEAO est un choix stratĂ©gique et une volontĂ© exprimĂ©e au plus haut niveau de l’Ă©tat.

« C’est une dĂ©cision qui viendra couronner  l’historique des relations qui ont toujours liĂ© le Maroc, les pays de l’Afrique de l’ouest  et la CEDEAO« , a affirmĂ© M. Bourita.

Le ministre a notĂ© que le processus d’adhĂ©sion qui se dĂ©roule dans un esprit positif de collaboration, est une dĂ©cision stratĂ©gique avec une dimension technique.

« L’adhĂ©sion est une construction sui generis, il n’y a pas de manuel prĂȘt Ă  l’’emploi, il faut faire preuve d’ingĂ©niositĂ©, de flexibilitĂ©, en gardant en vue les objectifs« , a-t-il soulignĂ©. Notant que ce sera un processus progressif’, Ă©talĂ© sur des annĂ©es.

La ConfĂ©rence des Chef d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO a donnĂ©, le 4 juin Ă  Monrovia (Liberia), son accord de principe Ă  la demande d’adhĂ©sion du Royaume Ă  ce groupement rĂ©gional.

(Source : Map)

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire