Les agents de la Sogatra suspendent leur mouvement de grĂšve

DIG/ Suite aux nĂ©gociations entamĂ©es depuis quelques mois, la ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo, a prĂ©sidĂ©, le 12 octobre 2017 Ă  son cabinet, la cĂ©rĂ©monie de signature du protocole d’accord entre la direction gĂ©nĂ©rale de la SociĂ©tĂ© gabonaise de transport (Sogatra) et les bureaux directeurs du Syndicat des conducteurs et des techniciens (Sycotec) et du Syndicat national du transport terrestre (Synatrat).

Prenant acte des avancĂ©es significatives des revendications grĂące Ă  l’appui et l’accompagnement tout au long du processus du ministre du Transport, les syndicalistes ont pris la dĂ©cision de signer le prĂ©sent accord qui va permettre de reprendre les activitĂ©s de façon rĂ©guliĂšre au sein de la Sogatra.

« Nous avons dĂ©jĂ  trouvĂ© des solutions au niveau des paiements des salaires. Nous avons Ă©galement trouvĂ© des solutions aux paiements des assurances des bus et des taxis compteurs et donc, d’autres requĂȘtes sont en cours d’analyse et de solutions. C’est Ă  la suite donc de ces efforts du gouvernement que les principaux syndicats qui se sont mis en grĂšve ont dĂ©cidĂ© de suspendre finalement le mouvement de grĂšve », s’est rĂ©jouie Estelle Ondo.

Selon le membre du gouvernement, les syndicats ont acceptĂ© de reprendre le travail Ă  hauteur de 50% parce qu’il y a des revendications qui n’ont pas encore trouvĂ© solutions. Le ministĂšre s’attĂšle Ă  rĂ©soudre toutes les questions afin que la sĂ©rĂ©nitĂ© revienne dans cette sociĂ©tĂ©.

« Pour nous, c’est dĂ©jĂ  une grande avancĂ©e significative parce que nous sommes en grĂšve et le gouvernement a commencĂ© Ă  faire des efforts. VoilĂ  pourquoi nous sommes passĂ©s Ă  la signature de cet accord. Cela ne veut pas dire que la grĂšve est terminĂ©e. Maintenant le service minimum que nous avons mis en place va essayer d’évoluer », a indiquĂ© Saturnin Ebienga, prĂ©sident du Sycotec.

Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire