Arrestation du DG de Satram : La famille prend acte

Suite Ă  l’arrestation Ă  Libreville du directeur gĂ©nĂ©ral de la SociĂ©tĂ© gabonaise de transport maritime (Satram) Mohamed AĂŻt Ben Ali soupçonnĂ© de dĂ©tournement de plus de 234 milliards de francs, la famille du prĂ©venu a rĂ©agi via un communiquĂ© de presse paru dans le quotidien « L’Union » du 9 fĂ©vrier 2017.

Les familles Ali et Jakhoukh, co-fondateur de la sociĂ©tĂ© Satram ont indiquĂ© avoir pris acte de son interpellation dans le cadre d’une enquĂȘte judiciaire dont les motifs, indiquent-elles, sont inconnus et attendent de connaĂźtre les suites de l’affaire.

« D’avance les sociĂ©tĂ©s EGCA SA et Satram dĂ©clinent toute responsabilitĂ© pouvant rĂ©sulter de l’implication directe ou indirecte et Ă  titre purement personnel de tout dirigeant en son sein dans des activitĂ©s Ă©trangĂšres Ă  leurs objets sociaux », ont –elles soulignĂ©.

Cependant, afin d’assurer la continuitĂ© des activitĂ©s des deux sociĂ©tĂ©s, de garantir le service Ă  leurs clients et le respect de leurs engagements auprĂšs des banques, organismes de crĂ©dit, assurances, fournisseurs et autres partenaires pendant la pĂ©riode d’indisponibilitĂ© du directeur gĂ©nĂ©ral, les conseils d’administrations des deux sociĂ©tĂ©s se sont rĂ©unis en urgence pour adopter des mesures conservatoires.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire