Assala Energy acquiert officiellement les champs pétroliers de Shell Gabon pour 360 milliards de francs

DIG/ La compagnie pétrolière Royal Dutch Shell a officialisé, le 1er novembre 2017, la vente de ses participations pétrolières et gazières au Gabon avec l’opérateur Assala Energy Holdings Ltd basé au Royaume-Uni pour un montant de 628 millions de dollars, soit 360,2 milliards de FCFA.

Pour mener à bien cette opération, Assala Energy assumera un prêt de 285 millions de dollars, tandis que deux fonds du groupe Carlyle assureront le reste du financement : Carlyle International Energy Partners (CIEP) et Carlyle Sub-Saharan Africa Fund (CSSAF).Il s’agit du plus gros investissement réalisé par Carlyle à ce jour en Afrique.

Cette transaction commerciale confère à l’entreprise d’exploration et de production pétrolière Assala Energie d’opérer sur cinq grand champs exploités de Shell. Il s’agit notamment de Rabi-Toucan, Robin-Gamba, Ivinga- Koula, Damier-Bende  et M’Bassou -Totou). Et parmi ces participations opérationnelles, on compte aussi quatre champs non exploités à savoir : Atora, Avocette, Coucal et Tsiengui Ouest.

Selon les termes de l’accord de grève de janvier dernier, Assala Energy s’est engagé à intégrer dans ses rangs 430 employés de Shell associé au règlement d’une dette de 285 millions USD. Quant au groupe Carlyle, il devra assurer le reste du financement. Toutefois Shell Trading (STASCO) continuera à avoir des droits de levage sur les actifs on-shore du Gabon pour les 5 prochaines années.

« Assala Energy s’appuiera sur les travaux effectuĂ©s par Shell pendant 55 ans au Gabon. Nous allons investir afin de consolider et augmenter les niveaux de production, tout en prolongeant les cycles de vie des champs pĂ©troliers. Nous comptons mener des actions responsables grâce aux meilleures pratiques en matière de sĂ©curitĂ© et de respect de l’environnement et de la sociĂ©tĂ©, ainsi qu’aux partenariats transparents avec toutes les parties prenantes. Notre engagement est d’assurer une croissance durable Ă  long terme qui est gĂ©nĂ©ratrice de valeur. Nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement gabonais, nos effectifs et nos partenaires pour cette opportunitĂ© passionnante », a indiquĂ© le directeur gĂ©nĂ©ral d’Assala Energy David Roux.

D.B.M

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire