Direct Infos Gabon

Audit de la Cour des comptes sur la CNAMGS : Michel Mboussou en colère contre le quotidien «  L’Union » !

DIG/ Le récent rapport d’audit sur la gestion de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale diligenté par la Cour des Comptes aurait provoqué la colère du directeur général de la CNAMGS Michel Mboussou, en raison de sa publication dans le quotidien « L’Union ».

Ce dernier aurait, dit-on,  exigé « un droit de réponse » sous forme d’articles élogieux afin de rétablir la crédibilité de la gestion de l’organisme qu’il dirige.

En effet, le rapport  indique que la situation de cet organisme laisse entrevoir de graves risques pour l’avenir.

« La situation actuelle de la CNAMGS est fragile et sa pérennité ne peut être garantie en l’absence de mesures fortes et rapides », souligne le rapport d’audit.

Ajouté à cela, les impayés de l’Etat de l’ordre de 70 milliards de francs contribuent aux difficultés de remboursement des prestataires de la CNAMGS et à terme au maintien des prestations aux assurés, insiste le rapport de la Cour des comptes.

Pour se sauver la face, la Direction générale de la CNAMGS a indiqué dans «  son droit de réponse » s’être attelé  à donner des réponses aux observations et à apporter des solutions aux recommandations formulées par cette juridiction.

« Dans les faits, entre le passage de la mission des auditeurs, et le moment de la publication du rapport d’audit, et même bien avant, la direction générale de l’établissement, sur la base du prérapport et des missions permanentes du Contrôle interne avaient déjà élaboré des réponses pour une performance de l’organisation dont elle assure le pilotage technique », indique la CNAMGS.

Selon l’organisme, la direction générale a constitué une commission de contrôle et de validation des procédures qui a, entre autres missions, celles de vérifier les mécanismes de contrôle interne, de veiller à l’efficacité des systèmes de contrôle prescrits et donner des avis sur les audits internes.

Il en est de même de la recommandation relative aux contreparties financières obligatoires de l’Etat, qui devraient être adressées au gouvernement pour un meilleur fonctionnement de l’organisme de prévoyance sociale.

« La Cnamgs s’est engagée à transmettre, à la Cour des comptes, dans les prochains jours, les réponses à toutes les observations et le chronogramme de mise en œuvre de toutes les recommandations », souligne l’organisme.

Quitter la version mobile