La Bad va injecter 811 milliards de francs au Gabon sur 5 ans

Le Conseil d’administration du Groupe de la BAD a adopté une nouvelle Stratégie de partenariat avec le Gabon couvrant la période 2016-2020.

L’institution bancaire panafricain appuiera  la mise en œuvre du Plan Stratégique Gabon Emergent et la Stratégie d’Investissement Humain du pays, selon deux piliers  d’intervention, notamment,  la diversification économique à travers le développement des infrastructures et l’amélioration du climat des affaires et le développement humain.

Le fil conducteur principal des interventions de la Banque sera l’appui à la diversification de l’économie.

L’accompagnement de la Banque couvrira en particulier l’appui à la transformation du  secteur agricole, la valorisation durable de la filière forêt-bois, l’amélioration du climat des investissements, dans l’optique de renforcer la croissance pour tous.

Aussi, le soutien de l’institution visera l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment dans le domaine de l’eau et l’assainissement. De manière transversale, l’accent sera mis sur les politiques d’inclusion sociale et l’employabilité des jeunes. La Banque confortera sa position de Banque du savoir, par des études analytiques et sectorielles d’aide à la décision, en appui aux politiques publiques.

Par son soutien, la Banque permettra au Gabon de maintenir un programme d’investissement public important en cette période où les recettes budgétaires sont affectées par un prix du baril de pétrole historiquement bas. Sur les 5 prochaines années, il est ainsi prévu  un apport de la BAD  équivalent à  811 milliards de FCFA (1,2 milliard d’EUR), à travers ses guichets publics et privés.

« Cette nouvelle StratĂ©gie de partenariat reflète l’engagement de la Banque Ă  soutenir  la mise en Ĺ“uvre accĂ©lĂ©rĂ©e de la stratĂ©gie Gabon Ă©mergent Ă  l’horizon 2020.  Il s’agit de permettre au pays d’être davantage rĂ©silient aux chocs exogènes et de tendre vers une forte croissance compatible avec le potentiel de son Ă©conomie et en mĂŞme temps de rĂ©duire  la pauvretĂ©, conformĂ©ment aux Objectifs de DĂ©veloppement durable »,  a dĂ©clarĂ© Marlène Kanga, Directrice rĂ©gionale pour l’Afrique centrale.

« La revitalisation du secteur agricole, la valorisation de la filière forêt-bois, l’amélioration du cadre des investissements publics et privés, une meilleure formation professionnelle et une plus forte inclusion sociale, ainsi que l’amélioration des infrastructures d’eau et d’assainissement, seront au centre des interventions de la Banque dans les prochaines années. », a-t-elle ajouté.

Le processus ayant conduit à l’adoption de la nouvelle Stratégie s’est déroulé en étroite collaboration avec le gouvernement, le secteur privé, la société civile et les partenaires au développement du Gabon.

Pour Ali Lamine Zeine, ReprĂ©sentant RĂ©sident de la Banque au Gabon « l’approbation de cette stratĂ©gie marque la relance effective de la coopĂ©ration entre la BAD et le Gabon, un de ses membres fondateurs. Les Ă©quipes de la Banque sont d’ores dĂ©jĂ  Ă  pied d’œuvre pour prĂ©parer les premiers projets de cette stratĂ©gie, notamment  une OpĂ©ration d’Appui budgĂ©taire en soutien aux rĂ©formes macroĂ©conomiques pour les investissements, (ii) un Programme de renforcement des capacitĂ©s pour l’employabilitĂ© des jeunes et la protection sociale et (iii) un Programme d’eau et assainissement de Libreville ».

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire