La Bad va injecter 811 milliards de francs au Gabon sur 5 ans

Le Conseil d’administration du Groupe de la BAD a adoptĂ© une nouvelle StratĂ©gie de partenariat avec le Gabon couvrant la pĂ©riode 2016-2020.

L’institution bancaire panafricain appuiera  la mise en Ɠuvre du Plan StratĂ©gique Gabon Emergent et la StratĂ©gie d’Investissement Humain du pays, selon deux piliers  d’intervention, notamment,  la diversification Ă©conomique Ă  travers le dĂ©veloppement des infrastructures et l’amĂ©lioration du climat des affaires et le dĂ©veloppement humain.

Le fil conducteur principal des interventions de la Banque sera l’appui Ă  la diversification de l’économie.

L’accompagnement de la Banque couvrira en particulier l’appui Ă  la transformation du  secteur agricole, la valorisation durable de la filiĂšre forĂȘt-bois, l’amĂ©lioration du climat des investissements, dans l’optique de renforcer la croissance pour tous.

Aussi, le soutien de l’institution visera l’amĂ©lioration des conditions de vie des populations, notamment dans le domaine de l’eau et l’assainissement. De maniĂšre transversale, l’accent sera mis sur les politiques d’inclusion sociale et l’employabilitĂ© des jeunes. La Banque confortera sa position de Banque du savoir, par des Ă©tudes analytiques et sectorielles d’aide Ă  la dĂ©cision, en appui aux politiques publiques.

Par son soutien, la Banque permettra au Gabon de maintenir un programme d’investissement public important en cette pĂ©riode oĂč les recettes budgĂ©taires sont affectĂ©es par un prix du baril de pĂ©trole historiquement bas. Sur les 5 prochaines annĂ©es, il est ainsi prĂ©vu  un apport de la BAD  Ă©quivalent Ă   811 milliards de FCFA (1,2 milliard d’EUR), Ă  travers ses guichets publics et privĂ©s.

« Cette nouvelle StratĂ©gie de partenariat reflĂšte l’engagement de la Banque Ă  soutenir  la mise en Ɠuvre accĂ©lĂ©rĂ©e de la stratĂ©gie Gabon Ă©mergent Ă  l’horizon 2020.  Il s’agit de permettre au pays d’ĂȘtre davantage rĂ©silient aux chocs exogĂšnes et de tendre vers une forte croissance compatible avec le potentiel de son Ă©conomie et en mĂȘme temps de rĂ©duire  la pauvretĂ©, conformĂ©ment aux Objectifs de DĂ©veloppement durable »,  a dĂ©clarĂ© MarlĂšne Kanga, Directrice rĂ©gionale pour l’Afrique centrale.

« La revitalisation du secteur agricole, la valorisation de la filiĂšre forĂȘt-bois, l’amĂ©lioration du cadre des investissements publics et privĂ©s, une meilleure formation professionnelle et une plus forte inclusion sociale, ainsi que l’amĂ©lioration des infrastructures d’eau et d’assainissement, seront au centre des interventions de la Banque dans les prochaines annĂ©es. », a-t-elle ajoutĂ©.

Le processus ayant conduit Ă  l’adoption de la nouvelle StratĂ©gie s’est dĂ©roulĂ© en Ă©troite collaboration avec le gouvernement, le secteur privĂ©, la sociĂ©tĂ© civile et les partenaires au dĂ©veloppement du Gabon.

Pour Ali Lamine Zeine, ReprĂ©sentant RĂ©sident de la Banque au Gabon « l’approbation de cette stratĂ©gie marque la relance effective de la coopĂ©ration entre la BAD et le Gabon, un de ses membres fondateurs. Les Ă©quipes de la Banque sont d’ores dĂ©jĂ  Ă  pied d’Ɠuvre pour prĂ©parer les premiers projets de cette stratĂ©gie, notamment  une OpĂ©ration d’Appui budgĂ©taire en soutien aux rĂ©formes macroĂ©conomiques pour les investissements, (ii) un Programme de renforcement des capacitĂ©s pour l’employabilitĂ© des jeunes et la protection sociale et (iii) un Programme d’eau et assainissement de Libreville ».

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire