La Banque mondiale accorde un prĂŞt de 115 milliards de francs au Gabon

DIG/ Le ministre de l’Economie chargé de la Prospective et de la Programmation du développement, Régis Immongault Tatangani et le directeur adjoint de la sous-région de la Banque mondiale, Olivier Godron, ont procédé le 17 novembre 2017, en présence du directeur général de la Dette, à la signature d’une convention de prêt d’un montant de 115 milliards de francs CFA (200 millions $) en vue de soutenir les efforts du Gabon dans la mise ne œuvre du Plan de relance économique.

Cet appui budgétaire à la République gabonaise vise à renforcer la résilience du Gabon dans trois piliers, à savoir : La consolidation budgétaire, la protection sociale, et l’attractivité du climat des affaires.

« Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a été très appréciatif du leadership du Gabon dans la zone. C’est le premier à avoir signé ce type d’accord et nous avons  apprécié  l’intelligence du plan de redressement mis en place. Du côté de la Banque mondiale, on est plus intéressé par les réformes structurelles pour éviter que les problèmes apparaissent dans le futur. C’est pourquoi on travaille sur les causes profondes des problèmes auxquels font face les finances publiques et généralement l’économie », a expliqué Olivier Godron.

Brice Gotoa

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire