La Banque mondiale accorde un prĂȘt de 115 milliards de francs au Gabon

DIG/ Le ministre de l’Economie chargĂ© de la Prospective et de la Programmation du dĂ©veloppement, RĂ©gis Immongault Tatangani et le directeur adjoint de la sous-rĂ©gion de la Banque mondiale, Olivier Godron, ont procĂ©dĂ© le 17 novembre 2017, en prĂ©sence du directeur gĂ©nĂ©ral de la Dette, Ă  la signature d’une convention de prĂȘt d’un montant de 115 milliards de francs CFA (200 millions $) en vue de soutenir les efforts du Gabon dans la mise ne Ɠuvre du Plan de relance Ă©conomique.

Cet appui budgĂ©taire Ă  la RĂ©publique gabonaise vise Ă  renforcer la rĂ©silience du Gabon dans trois piliers, Ă  savoir : La consolidation budgĂ©taire, la protection sociale, et l’attractivitĂ© du climat des affaires.

« Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a Ă©tĂ© trĂšs apprĂ©ciatif du leadership du Gabon dans la zone. C’est le premier Ă  avoir signĂ© ce type d’accord et nous avons  apprĂ©ciĂ©  l’intelligence du plan de redressement mis en place. Du cĂŽtĂ© de la Banque mondiale, on est plus intĂ©ressĂ© par les rĂ©formes structurelles pour Ă©viter que les problĂšmes apparaissent dans le futur. C’est pourquoi on travaille sur les causes profondes des problĂšmes auxquels font face les finances publiques et gĂ©nĂ©ralement l’économie », a expliquĂ© Olivier Godron.

Brice Gotoa

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire