Caistab : Ismaël Ondias Souna veut assainir les rapports avec les marketeurs

DIG/ LE directeur gĂ©nĂ©ral de la Caisse de stabilisation et de pĂ©rĂ©quation (Caistab), IsmaĂ«l Ondias Souna, a procĂ©dĂ©, le mardi 28 mars 2018, Ă  la prĂ©sentation aux marketeurs, des documents relatifs  au « Gentleman Agreement et Convention de compte sĂ©questre« , en vue d’assainir les rapports entre les marketeurs et la Caistab.

Ìl impose dĂ©sormais aux diffĂ©rents acteurs Ă©voluant dans le secteur pĂ©trolier et gazier, un certain dĂ©lai de paiement, certaines indemnitĂ©s et majorations Ă  payer en cas de retard. Elle entrera en vigueur dĂšs cette fin de mois d’Avril.

Cette convention revue et amĂ©liorĂ©e se justifierait, selon IsmaĂ«l Ondias Souna, « par les nombreuses dĂ©faillances observĂ©es dans l’application de la premiĂšre version ratifiĂ©e en 2001. Notamment, les retards de remboursement, les compensations de factures au niveau des marketeurs, lesquels favoriseraient un climat de mĂ©fiance entre les deux parties« .

« Il est important que ce nouveau Gentleman Agreement soit appliqué. Nous tenons à formaliser cet accord, à faire en sorte que dans les échanges entre la Caistab et ses différents partenaires, les marketeurs soient prioritaires et inversement« , a t-il indiqué.

Une convention de compte sĂ©questre permettant de sĂ©curiser les ressources en hydrocarbures et leur utilisation optimale est associĂ©e Ă  ce nouveau Gentleman Agreement. L’objectif Ă©tant de faire appliquer les dispositions du Gentleman Agreement, en matiĂšre de respect des dĂ©lais de rĂšglement, garantir les rĂšglements respectifs dans l’ordre et dans les temps convenus.

« Il s’agit surtout de mettre la banque au centre du jeu dans la priorisation de la dĂ©pense pour garantir la pĂ©rennitĂ© du mĂ©canisme de pĂ©rĂ©quation sur les prix des produits pĂ©troliers » a signifiĂ© le Dg de la Caistab.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire