La CEEAC en mission de sensibilisation sur la Zone de libre-Ă©change

Le secrétaire général du ministère du Commerce, Barthélémy Ngoulakia, a procédé, le 12 janvier 2016 à la Chambre de commerce de Libreville, au lancement  des activités de sensibilisation sur l’avènement de la Zone de Libre-échange (ZLE) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Le lancement de cette activité, en présence de plusieurs opérateurs économiques et la direction générale du Commerce, est le prolongement d’une série de missions circulaires conduites par le secrétaire général de la CEEAC dans les différents Etats membres de cette organisation sous-régionale.

« Ces missions ont pour finalité de faire en sorte que les opérateurs économiques exerçants dans notre espace, s’approprient le processus d’Agrément au Tarif préférentiel de la CEEAC. Il offre la possibilité aux opérateurs économiques d’exporter des produits sur l’ensemble du territoire de la sous-région en franchise de droit de douane et sans contingentement c’est-à-dire, sans restriction quantitative », a déclaré Barthélémy Ngoulakia.

Les experts, sous la conduite de Marie-Thérèse Chantal Mfoula, secrétaire générale adjointe de la CEEAC, ont informé les opérateurs économiques des opportunités qu’offre la ZLE de la CEEAC, ainsi que la procédure à suivre pour l’obtention des agréments de produits industriels.

« Il est import que les opérateurs économiques soient sensibilisés sur la nécessité d’obtenir des agréments qui leur permettraient de bénéficier des avantages de la zone de libre-échange de l’Afrique Centrale », a indiqué Marie-Thérèse Chantal Mfoula.

Selon la secrétaire générale adjointe de la CEEAC, la perspective de la zone de libre-échange de la CEEAC doublée de la zone de libre-échange continentale, offre aux entreprises de la sous-région et aux opérateurs économiques qui sauront anticiper, des grandes opportunités pour les années à venir.

Auteur : Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire