CimGabon et Cimaf retrouvent le sourire

DIG/ MalgrĂ© le scandale liĂ© Ă  l’importation frauduleuse de prĂšs de 20 000 tonnes de ciment d’une valeur de 2 milliards de francs par Foberd Gabon, la branche de fabrication de clinker a enregistrĂ© une amĂ©lioration de ses performances au cours du premier trimestre 2017.

Selon les statistiques de CimGabon et de Cimaf,  la production de ciment s’est ainsi Ă©tablie Ă  85 579 tonnes, soit une hausse de 8,3% par rapport Ă  fin mars 2016, sous l’impulsion de l’usine nouvellement installĂ©e Ă  Owendo.

Sur le plan commercial, les ventes de ciment ont progressĂ© de 9,2% Ă  86 645 tonnes Ă  fin mars 2017, en raison de la vigueur de la demande locale, entrainant une hausse du chiffre d’affaires de 4% Ă  6,5 milliards de FCFA.

Au niveau de la transformation de l’aluminium, les trois premiers mois de l’annĂ©e 2017 se sont soldĂ©s par des contre-performances.

En effet, la production globale a chutĂ© de 64% pour se situer Ă  528,7 tonnes, du fait d’une mĂ©vente de tĂŽles, corollaire de la mauvaise conjoncture Ă©conomique. En consĂ©quence, le chiffre d’affaires a rĂ©gressĂ© de 12,5% Ă  1 385 millions de FCFA.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire