Le Conseil gabonais des chargeurs ouvre une antenne provinciale Ă  Ntoum

La directrice gĂ©nĂ©rale du Conseil gabonais des chargeurs, Liliane NadĂšge  Ngari, a procĂ©dĂ©, le 20 janvier 2017 dans la commune de Ntoum, Ă  l’ouverture du bureau du Conseil gabonais des chargeurs (CGC).

DĂ©sormais, les opĂ©rateurs Ă©conomiques en provenance de Cocobeach et autres localitĂ©s du pays devront s’acquitter de leurs taxes Ă  Ntoum avant d’entrer Ă  Libreville avec leurs marchandises.

«  Cette nouvelle antenne aura pour but d’assister le gouvernement dans la mise en Ɠuvre des politiques d’encadrement du trafic terrestre de marchandises et d’assister les chargeurs dans la maitrise de leurs opĂ©rations en matiĂšre de commerce national et international, mais surtout de faciliter le renforcement du contrĂŽle documentaire de toutes les expĂ©ditions des marchandises en provenance ou Ă  destination des pays de la sous-rĂ©gion Cemac », a confiĂ© Liliane NadĂšge Ngari.

Le bureau du CGC de Ntoum devra permettre d’assister les chargeurs, et de dĂ©livrer le bordereau  d’identification de cargaisons (BIC) sur le transport routier des marchandises.

L’ouverture de ce bureau CGC Ă  Ntoum confirme l’extension des missions de cet Ă©tablissement public dans le secteur du transport multimodal, en application des lois et rĂšglements en vigueur.

Noter qu’afin de rĂ©pondre Ă  l’élargissement de ses missions, le CGC a mis en place, en juin et septembre 2016, des nouvelles antennes, notamment Ă  l’aĂ©roport de Libreville, Ă  Bitam et aujourd’hui dans la commune de Ntoum.

Auteur: Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire