Cotisations sociales : 700 entreprises doivent plus de 300 milliards de francs à la CNSS

DIG/ Les difficult√©s actuelles rencontr√©es par la Caisse nationale de s√©curit√© sociale (CNSS) au niveau du paiement des pensions des retrait√©s ne datent pas d’aujourd’hui, et ont un d√©nominateur commun : le non versement des cotisations sociales des employ√©s par les entreprises.

Dans une interview accordée à la radio Urban FM le 12 octobre 2021, le directeur général de la (CNSS), Patrick Ossi Okori, a indiqué que 700 entreprises doivent plus de 300 milliards de francs à la CNSS.

Une situation qui handicape fortement le fonctionnement de l’organisme de s√©curit√© sociale, et qui a contraint la direction g√©n√©rale a lanc√©, du 29 septembre au 22 octobre 2021, une op√©ration de recouvrement forc√©e des cotisations sociales non r√©gl√©es.

Selon Patrick Ossi Okori, la CNSS est structurellement d√©ficitaire. L’organisme recouvre 22 milliards de FCFA par trimestre. 12 milliards sont affect√©s aux prestations familiales, les maladies, accidents de travail, le fonctionnement, etc.

Les 10 milliards restants sont affectés aux pensions qui absorbent normalement 19 milliards de FCFA. Ce qui crée un gap de 9 milliards de FCFA qu’il faut combler.

¬†¬ęUne caisse comme la n√ītre ne peut pas fonctionner √† plein r√©gime. Nous avons des d√©penses de fonctionnement qui sont tr√®s √©lev√©es ; nous avons des d√©penses techniques d‚Äô√† peu pr√®s 28 milliards par trimestre. Tout √ßa continue une d√©pense globale de 31 milliards par trimestre. Nous avons besoin d‚Äô√† peu 15 milliards par mois pour bien fonctionner ¬ę¬†,¬† a t-il soulign√©.

(Avec Le Nouveau Gabon)

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire