Créer son entreprise en 2 jours : Le pari de Nina abouna

DIG/ Créer son entreprise en 48 heures chrono, c’est le challenge que s’est fixée l’Agence nationale de promotion des investissements privés du Gabon ( Anpi-Gabon).

En prélude à la mise en place de son guichet unique d’investissement prévu pour janvier 2018, le directoire de l’agence a organisé du 13 au 15 décembre à Libreville, des sessions de formation à l’endroit de toutes les administrations intervenant dans le processus de création d’une entreprise.

Les objectifs de cette formation visaient à partager le diagnostic sur les enjeux et leviers de leadership de transformation ; opérer la transition vers le leadership de transformation et aligner  l’écosystème de performance pour faciliter et accélérer la transformation.

«L’Anpi-Gabon a initiĂ© cette formation dĂ©diĂ©e aux agents de toutes les administrations qui interviennent dans le processus de crĂ©ation d’entreprise au Gabon afin d’offrir aux investisseurs locaux et Ă©trangers une gamme de services aux standards internationaux. Outre, l’optimisation des ressources du guichet de l’investissement, il est aussi question de fĂ©dĂ©rer les diffĂ©rentes administrations autour d’un objectif commun. Au cours de cette session, nous avons pu apporter un renforcement des capacitĂ©s Ă  tous les participants en ce qui concerne l’accueil des clients, mais aussi les manières et les outils qui vont leur permettre de rĂ©pondre aux problĂ©matiques qui leur seront posĂ©es», a expliquĂ© Nina Alida Abouna, directrice gĂ©nĂ©rale de l’ANPI.

Pour le formateur, cette session était très importante dans la mesure où elle a permis à chaque maillon de la chaîne de se familiariser avec les standards internationaux pour être plus opérationnel.

« Quand une entreprise démarre, il y a une phase de préparation de stratégie de planification et après il faut donner des résultats. Le capital humain doit être très bon en termes de communication pour ceux qui vont accueillir les investisseur », a précisé Brice Crinot, directeur associé du cabinet Manegere Afrique.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire