Doing Business 2021-2023 : le gouvernement identifie 32 réformes

DIG/ Dans le cadre du Plan d’AccĂ©lĂ©ration de Transformation (PAT), la ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats Publics-PrivĂ©s, chargĂ© de l’AmĂ©lioration de l’Environnement des Affaires, Carmen Ndaot, a lancĂ© la semaine derniĂšre, Ă  l’occasion d’une sĂ©rie de rĂ©unions avec les ministres sectoriels, les travaux de mise en Ɠuvre de la feuille de route des rĂ©formes Doing Business 2021-2023 adoptĂ©e le 11 aoĂ»t 2021 en Conseil des ministres.

Dans sa nouvelle configuration, la feuille de route gouvernementale prend en compte 32 réformes réparties dans 7 indicateurs comme suit :

1/ La création des entreprises (6) ;

2/ Le permis de construire (5);

3/ Le raccordement Ă  l’électricitĂ© (6);

4/ Le transfert de propriété (5);

5/ Le paiement des taxes (3);

6/ Le commerce transfrontalier (2) ;

7/  La justice commerciale (5).

A travers cette matrice stratĂ©gique, le gouvernement Ossouka entend accĂ©lĂ©rer la dynamique des rĂ©formes dans le but d’amĂ©liorer l’environnement des affaires et par effet d’entraĂźnement, influencer vers le haut le classement du Gabon dans les prochains rapports Doing Business de la Banque mondiale.

Il est Ă  prĂ©ciser que bien que ce programme comporte de nouvelles rĂ©formes, de nombreuses sont dĂ©jĂ  en cours d’amĂ©lioration.

L’on peut citer parmi ces derniĂšres : l’opĂ©rationnalisation du Guichet NumĂ©rique de l’Investissement (GNI) en provinces aprĂšs Libreville, la poursuite de la numĂ©risation des titres fonciers, l’extension de la plateforme Ă©lectronique e.tax au PME-PMI et le dĂ©ploiement du logiciel Sydonia World sur l’ensemble des bureaux des douanes du Gabon.

Pour sélectionner les réformes à réaliser, la Task Force sur la réforme du Cadre des Affaires assisté de la Banque Mondiale a effectué un diagnostic approfondi des faiblesses du Gabon sur chaque indicateur et un benchmark international des normes et bonnes pratiques.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire