Entrepreneuriat : Ces jeunes champions gabonais sortis du « laboratoire » de JA Gabon

DIG/ Combien sont ces jeunes entrepreneurs gabonais, qui ont bĂ©nĂ©ficiĂ© de l’assistance technique de l’Association JA Gabon et qui ont rĂ©ussi dans les affaires ?

Si l’association JA Gabon peut se vanter d’avoir formĂ© près de 20 000 jeunes gabonais en entrepreneuriat et en Ă©ducation financière, le nombre de cracks sortis de son « laboratoire » se compte, encore, sur le bout des doigts.

Pour Radia Guarrigues, plusieurs jeunes gabonais peuvent ĂŞtre citĂ©s en exemple de l’appui multiforme de la première organisation mondiale dĂ©diĂ©e Ă  l’éducation des jeunes dans les domaines de l’éducation financière, l’employabilitĂ© et entrepreneuriat.

« Nous avons quelques exemples de jeunes qui ont percé et qui aujourd’hui vivent des revenus de leur entreprise.

Je dirais Paulin Abessolo, qui a monté une entreprise de recyclage de déchets et qui est issu du programme Mini-entreprise (lycéen) ,

Patrice Ndong Aboghe, qui a créé un pressing professionnel et qui continue à grandir (TPS) ;

Cedric Bekale qui avait son entreprise de chips de bananes (Crack Croc) mais qui aujourd’hui a su développer son business en se diversifiant sur d’autres matières premières et qui vient de lancer ses jus ;

Claude Oussou qui a monté sa startup de gestion des écoles (Scientia) ;

Eliane Nabibiga qui avait un spa qu’elle a dĂ©veloppĂ© en crĂ©ant une Ă©cole en sus. Je ne peux malheureusement pas tous les citer ici », s’est fĂ©licitĂ© la responsable de JA Gabon, dans un entretien accordĂ© au quotidien L’Union.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire