Direct Infos Gabon

Exploitation de l’Or : les nouveaux projets du marocain Managem

Le président-directeur général du groupe marocain Managem, Imad Toumi, a eu le 12 avril 2016,  une importante séance de travail avec le ministre de l’Industrie et des Mines Martial-Rufin Moussavou.

Il s’est agi de faire le point sur les activités de  la société Ressources Golden Gram qui exploite la mine d’or de Bakoudou, dans la province du Haut-Ogooué.

A Bakoudou, mine à ciel ouvert, la production annuelle de la société Ressources Golden Gram oscille autour de 1200 à 1300 Kg d’or. L’exploitation de cette mine qui est entrée en production en 2012, fait l’objet d’une convention signée en mai 2010.

Depuis quelques temps, le groupe Managem a mis en œuvre un ambitieux programme d’investissement qui a pour objectifs d’améliorer significativement ses capacités de production et d’affirmer son envergure internationale. C’est du reste dans ce sens que l’opérateur marocain s’est résolu à accentuer sa présence au Gabon par la poursuite de deux actions.

«Nous envisageons de mettre un accent sur l’exploration dans la région de Bakoudou pour prolonger la durée de vie de cette mine, mais aussi d’utiliser, si l’autorisation nous est accordée par les autorités gabonaises, un autre procédé qui nous permettrait d’accroître la production actuelle», a indiqué Imad Toumi, satisfait des espoirs placés en son groupe par le gouvernement dans son ambition de développer le secteur aurifère.

La région d’Etéké, dans la province de la Ngounié, a également été évoquée au cours de cette séance de travail.

« C’est un projet que nous sommes en train de développer. Aujourd’hui, nous sommes à la   phase de l’exploration. Les travaux se déroulent très bien. Si tout va bien, le démarrage des activités de la construction de la mine pourrait se faire en 2017», a assuré le président-directeur général de Managem.

 

 

Quitter la version mobile