Foberd va concurrencer la SMAG  dans la production de farine

Le Groupe Foberd-Gabon vient de mettre sur pied une nouvelle unitĂ© industrielle dĂ©nommĂ©e Complexe agro-industriel du Gabon, spĂ©cialisĂ©e dans la production de farine de blĂ©, de semoule de blĂ© et d’aliments pour bĂ©tail.

SituĂ©e dans la zone industrielle d’Owendo, cette unitĂ© industrielle est un joyau architectural moderne dont la construction et la mise en production ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© par une sociĂ©tĂ© turque spĂ©cialisĂ©e et bĂ©nĂ©ficiant d’une expertise et d’une expĂ©rience internationale reconnue.

Ce bijou industriel comprenant des bĂątiments aux normes internationales et des Ă©quipements ultramodernes de derniĂšre gĂ©nĂ©ration, a nĂ©cessitĂ© plusieurs mois de travail dans la plus stricte discrĂ©tion qui  caractĂ©rise le Groupe, pour un coĂ»t d’investissement total de 7 milliards de francs CFA. Afin de s’assurer un fonctionnement optimal et continu en Ă©nergie Ă©lectrique, le Complexe agro-industriel du Gabon s’est dotĂ© d’un groupe Ă©lectrogĂšne de relais, lui permettant de fonctionner normalement en cas de coupure d’électricitĂ©.

Pour fonctionner Ă  plein rĂ©gime, le Groupe Foberd-Gabon prĂ©voit de recruter et former aux mĂ©tiers du moulin plus de 200 employĂ©s, majoritairement des nationaux, composĂ©s d’ingĂ©nieurs, des cadres supĂ©rieurs, des agents de maitrise et des ouvriers. Ce qui va bien Ă©videmment gĂ©nĂ©rer de nombreux emplois indirects.

D’une capacitĂ© de production de 300 tonnes / jour encore extensible, le Complexe agro-industriel du Gabon a dĂ©marrĂ© sa production au mois d’avril 2016 et a lancĂ© la commercialisation de la farine de blĂ© sur les marchĂ©s de Libreville et de l’intĂ©rieur du pays sous la marque « Tigresse ».

Il envisage, Ă  terme, couvrir tout le marchĂ© domestique, avant de se lancer Ă©ventuellement Ă  l’assaut des marchĂ©s de la Cemac, voire celui de la Cedeao.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire