La fonction publique compte 102 367 agents Ă  fin septembre 2017

DIG/ D’aprĂšs la direction gĂ©nĂ©rale du Budget et des Finances publiques, Ă  fin septembre 2017, l’emploi dans le secteur public (hors collectivitĂ©s locales) a lĂ©gĂšrement baissĂ© (-0,1%) pour se situer Ă  102 367 agents.

Cette tendance baissiÚre provient essentiellement du repli des effectifs de la fonction publique (- 0,2%) malgré une augmentation de 0,3% de ceux de la MONP.

La situation globale de l’emploi public observĂ©e sur cette pĂ©riode est la rĂ©sultante de la politique de la maĂźtrise de masse salariale, conformĂ©ment aux objectifs fixĂ©s dans le programme de relance de l’économie sur la pĂ©riode 2017-2019.

Evolution * A fin septembre 2017, la tendance baissiĂšre des effectifs de l’administration publique n’a pas la mĂȘme ampleur dans l’ensemble des dĂ©partements ministĂ©riels. Certains ministĂšres ont mĂȘme vu leurs effectifs se renforcer, tandis que d’autres ont observĂ© un recul des emplois.

En effet, les principales administrations ayant contribuĂ© positivement au repli des effectifs sur les neufs premiers mois de 2017 sont : les pouvoirs publics (-5,4%), l’administration des transports (-4,9%), l’administration sociale (-0,3%), Autres administrations (-83,0%), en cohĂ©rence avec les engagements pris par les autoritĂ©s dans le cadre du programme de relance Ă©conomique, dans l’optique d’assainir les finances publiques.

Cependant, nous observons une hausse des effectifs au sein d’autres administrations sur la pĂ©riode.

Il s’agit notamment de l’administration gĂ©nĂ©rale (+6,0%), de l’administration Ă©conomique (+9,5%) et l’administration de l’éducation (+0,3%).

Cette progression s’explique par la rĂ©gularisation des situations administratives des agents dĂ©jĂ  en prĂ©salaire, d’une part, du renforcement des effectifs dans certains secteurs prioritaires, identifiĂ©s dans le plan de relance Ă©conomique (PRE) adoptĂ© par le gouvernement fin 2016, d’autre part.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire