La fonction publique compte 102 367 agents Ă  fin septembre 2017

DIG/ D’après la direction gĂ©nĂ©rale du Budget et des Finances publiques, Ă  fin septembre 2017, l’emploi dans le secteur public (hors collectivitĂ©s locales) a lĂ©gèrement baissĂ© (-0,1%) pour se situer Ă  102 367 agents.

Cette tendance baissière provient essentiellement du repli des effectifs de la fonction publique (- 0,2%) malgré une augmentation de 0,3% de ceux de la MONP.

La situation globale de l’emploi public observée sur cette période est la résultante de la politique de la maîtrise de masse salariale, conformément aux objectifs fixés dans le programme de relance de l’économie sur la période 2017-2019.

Evolution * A fin septembre 2017, la tendance baissière des effectifs de l’administration publique n’a pas la même ampleur dans l’ensemble des départements ministériels. Certains ministères ont même vu leurs effectifs se renforcer, tandis que d’autres ont observé un recul des emplois.

En effet, les principales administrations ayant contribué positivement au repli des effectifs sur les neufs premiers mois de 2017 sont : les pouvoirs publics (-5,4%), l’administration des transports (-4,9%), l’administration sociale (-0,3%), Autres administrations (-83,0%), en cohérence avec les engagements pris par les autorités dans le cadre du programme de relance économique, dans l’optique d’assainir les finances publiques.

Cependant, nous observons une hausse des effectifs au sein d’autres administrations sur la période.

Il s’agit notamment de l’administration générale (+6,0%), de l’administration économique (+9,5%) et l’administration de l’éducation (+0,3%).

Cette progression s’explique par la régularisation des situations administratives des agents déjà en présalaire, d’une part, du renforcement des effectifs dans certains secteurs prioritaires, identifiés dans le plan de relance économique (PRE) adopté par le gouvernement fin 2016, d’autre part.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire