Gabon / Le gouvernement interdit la chasse, la vente et la consommation du pangolin

DIG/  Le ministre des Eaux, des ForĂŞts, de la Mer, de l’Environnement, chargĂ© du Plan Climat, des Objectifs de DĂ©veloppement Durable et du Plan d’Affectation des Terres, Prof. Lee White, a pris un arrĂŞtĂ©, le 31 mars 2020, portant interdiction de la chasse, la capture, la dĂ©tention, la commercialisation, le transport et la consommation de toutes les espèces de pangolins et de chauves-souris sur toute l’Ă©tendue du territoire national.

En effet, une étude, publiée dans la revue scientifique internationale de renom « Nature », dans son édition du 26 mars 2020, révèle que les chauves-souris et les pangolins sont porteurs des coronavirus liés au SRASCoV-2 responsable aujourd’hui de l’épidémie de Covid-19.

Les résultats indiquent que ledit virus est issu d’une recombinaison entre deux virus différents, l’un proche de la chauve-souris et l’autre plus proche du pangolin ; et suggère que leur vente sur les marchés d’animaux sauvages devrait être strictement interdite, afin de minimiser le risque de transmission future des virus aux humains.

« Cette décision est conforme aux instructions du Président de la République, S.E. Ali Bongo Ondimba, de prendre toutes les mesures nécessaires pour freiner la propagation du coronavirus au Gabon.

Une dĂ©cision similaire avait Ă©tĂ© prise par les autoritĂ©s, lorsque notre pays a Ă©tĂ© touchĂ© par le virus Ebola : l’interdiction de consommer des primates. Le ministère des Eaux & ForĂŞts dont j’ai la charge entend travailler en Ă©troite collaboration avec les experts, notamment ceux de la station d’Ă©tude des gorilles et des chimpanzĂ©s (SEGC) de la LopĂ© et du Centre International de Recherches MĂ©dicales de Franceville (CIRMF), pour mieux comprendre et prĂ©venir les maladies transmises par les animaux, afin de protĂ©ger la population gabonaise », a indiquĂ© le ministre Lee White

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire