Le Gabon veut produire sa propre volaille

DIG/ Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, en charge du Programme graine Yves Fernand Mamfoumbi a visitĂ© le mardi 21 fĂ©vrier 2017 le site de la future industrie agroalimentaire qui sera installĂ©e Ă  la Zone Ă©conomique Ă  rĂ©gime privilĂ©giĂ© (ZERP) de Nkok.

Ce mini-complexe industriel compte se spécialiser dans la production du “poulet made in Gabon” afin de diminuer les importations. Selon les indications fournies sur le site, les travaux devraient débuter en mai prochain.

A travers cette unité industrielle, les promoteurs de ce projet  entendent alimenter  le marché local et  sous-régional avec une production de 30 000 tonnes annuelles de poulet, soit deux fois plus que les besoins de consommation annuelle des ménages estimés à 15 000 tonnes.

« Nous sommes venus examiner les conditions de mise en Ĺ“uvre de cette industrie avec le partenaire de cette unitĂ© de transformation. Dans sa vitesse de croisière, cette usine devrait couvrir le marchĂ© de la sous-rĂ©gion, et peut-ĂŞtre aller vers d’autres horizons comme nous l’avions fait avec le palmier Ă  huile. Hier ce n’Ă©tait pas possible pour certains. Pourtant, aujourd’hui nous avons une production locale du palmier Ă  huile qui rĂ©pond aux besoins des mĂ©nages et l’autre production est destinĂ©e Ă  l’extĂ©rieur comme l’Espagne et le Cameroun », a indiquĂ© le ministre de l’Agriculture.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire