Le gouvernement va installer un incubateur au sein du cluster bois de la Zerp de Nkok

DIG/ Le ministre des Petites et Moyennes entreprises chargĂ© de l’Entreprenariat national, Biendi Maganga Moussavou, la directrice gĂ©nĂ©rale de l’Agence nationale de la promotion des investissements, Nina Abouna, la directrice exĂ©cutive de JA Gabon, Radia Guarrigues, et Gabon spĂ©cial Ă©conomique zone (GSEZ) reprĂ©sentĂ© par Fischer Jean-François, ont paraphĂ©, le 6 octobre 2017 Ă  l’espace PME de Libreville, une convention de crĂ©ation d’un espace d’incubateur au sein du cluster bois de la Zone Ă©conomique Ă  rĂ©gime privilĂ©giĂ© de Nkok.

Cette signature, Ă  l’initiative du ministĂšre de la ForĂȘt, de la Mer et de l’Environnement, avec l’appui de la Banque africaine de dĂ©veloppement pour un montant de prĂšs de 120 millions de francs CFA, vise Ă  soutenir au moins 20 jeunes de 16-25 ans diplĂŽmĂ©s de la filiĂšre Ă  suivre des formations courtes et qualifiantes dans le domaine du bois et Ă  mieux s’insĂ©rer dans le monde du travail au sein du cluster bois dans la ZES de Nkok en alternance sur les filiĂšres de finition d’objets en bois et de conception&design sur imprimante 3D.

« Il s’inscrit dans le cadre du soutien que le ministĂšre des PME, de l’Entreprenariat national et de l’Insertion des jeunes souhaite apporter Ă  la filiĂšre bois en association avec l’ensemble des dĂ©partements concernĂ©s. Ici, nous installons un incubateur dans la zone Ă©conomique spĂ©ciale de Nkok, dans le cluster  wood  et nous sommes heureux de cette dĂ©marche qui, elle  devrait livrer ses incubateurs au mois de dĂ©cembre », a indiquĂ© Biendi MagangaMoussavou.

L’ouverture des deux premiers espaces d’incubation des filiĂšres agricole et hydrocarbure facilitera le lancement de ce troisiĂšme espace labellisĂ© JA Gabon sous le patronage du ministĂšre des PME, chargĂ© de l’Entreprenariat national et de l’Insertion des jeunes.

« Nous, on vient en appui Ă  la fois Ă  la suite de notre expĂ©rience de la gestion de l’incubateur national. Cela va bientĂŽt faire 4 ans. Mais aussi des deux espaces d’incubation qu’on a commencĂ©s Ă  monter Ă  Mouila et Ă  Port-Gentil. Ce sont des espaces d’incubation sectorielle. A Mouila sur l’agriculture et Ă  Port-Gentil sur les hydrocarbures. L’idĂ©e Ă©tait de dupliquer ce modĂšle. L’objectif final de tous ces espaces d’incubation, y compris celui du bois, pour nous c’est pouvoir insĂ©rer les jeunes par l’emploi et l’auto-emploi avec des compĂ©tences mĂ©tiers », a expliquĂ© Radia Guarrigues.

Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire