Le groupe Comilog double son chiffre d’affaires au 1er semestre 2017

DIG/ Grace Ă  une reprise et une bonne tenue des cours de minerais de manganĂšse, le groupe a rĂ©alisĂ© un chiffre d’affaires de 603,5 milliards de francs sur les 6 premiers mois de l’annĂ©e. Il est en hausse de 48 % par rapport au 1er semestre 2016, selon les chiffres communiquĂ©s par sa maison-mĂšre.

Le rĂ©sultat opĂ©rationnel courant est, Ă©galement, en nette amĂ©lioration. Il s’est Ă©tabli 227 milliards de francs (346 millions d’euros).

La production mondiale brute d’acier au carbone, principal dĂ©bouchĂ© du manganĂšse, est en hausse de 4,5 % par rapport au premier semestre 2016.

« AprĂšs une correction au dĂ©but de l’annĂ©e 2017, les prix du minerai restent Ă  des niveaux Ă©levĂ©s. La moyenne des prix du minerai 44 % CIF Chine s’établit Ă  5,69 USD/dmtu au premier semestre 2017 contre 2,91 USD/dmtu au premier semestre 2016 et 5,70 USD/dmtu au second semestre 2016. Les prix des alliages de manganĂšse restent fermes au premier semestre 2017 aprĂšs une forte croissance observĂ©e durant l’annĂ©e 2016 », a indiquĂ© Eramet.

La production miniĂšre a atteint un niveau record de 1,9 million de tonnes de minerai de manganĂšse au premier semestre 2017, en ligne avec l’objectif annoncĂ© de 4 millions de tonnes sur l’annĂ©e 2017. Pour Eramet, cela traduit les progrĂšs opĂ©rationnels rĂ©alisĂ©s chez Comilog et sa filiale Setrag assurant le transport ferroviaire du minerai.

« Les rĂ©sultats du premier semestre sont en forte hausse. L’annĂ©e 2017 est une annĂ©e charniĂšre pour Eramet. Le Groupe n’est encore qu’au dĂ©but de sa transformation et l’environnement au sein duquel il Ă©volue reste incertain. Nos objectifs pour le futur sont clairs : d’une part accroĂźtre notre compĂ©titivitĂ© dans tous nos secteurs d’activitĂ©s et d’autre part trouver les bons relais de croissance porteurs d’avenir. Nous visons l’excellence managĂ©riale et opĂ©rationnelle Ă  tous les niveaux de notre organisation », s’est rĂ©jouit Christel Bories, le nouveau PDG du groupe Eramet.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire