Henri-Claude Oyima lorgne le rachat d’autres banques africaines

DIG/ AurĂ©olĂ© de son titre de meilleure banque d’Afrique centrale en 2018, le groupe BGFIBANK aiguise dĂ©jĂ  des appĂ©tits d’expansion.

En effet, son PDG Henri-Claude Oyima a indiquĂ© qu’il compte accĂ©lĂ©rer le dĂ©veloppement du groupe, via une stratĂ©gie de croissance organique (maĂ®trise des coĂ»ts, dĂ©veloppement des parts de marchĂ© avec de nouveaux produits et services, etc.). Mais Ă©galement de croissance externe.

Lors d’un déplacement courant mai, il a confirmé être à l’affût de toute opportunité de rachat d’autres banques par son groupe.

BGFIBank est dĂ©jĂ  prĂ©sent dans 10 pays d’Afrique et d’Europe Ă  travers ses filiales au Gabon, au Congo, au Cameroun, au BĂ©nin, au SĂ©nĂ©gal, en CĂ´te d’ivoire, en RDC, Ă  Sao TomĂ© et Principe, Ă  Madagascar et en France.

Au cours de l’exercice 2018, le Groupe a su maintenir ses acquis, avec une croissance maîtrisée et rentable et un total de Bilan de 3 137 milliards FCFA. Soit une augmentation de 5% par rapport à l’exercice 2017, en dépit d’un contexte économique contrasté et un environnement juridique et réglementaire de plus en plus exigeant.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire