Investissements : Le gouvernement veut fabriquer des champions nationaux

DIG/ Dans le cadre de l’amélioration de l’environnement des affaires et de la  promotion des investissements, le ministre en charge de la Promotion des Investissements, Jean-Fidèle Otandault, a eu tour à tour, le 6 août 2019 à l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI), une séance de travail, avec le bureau de la Chambre de commerce du Gabon et les membres du Conseil gabonais du patronat.

Ces rencontres ont pour objectif d’initier un dialogue franc et pragmatique avec ces acteurs du privé, dans le but de s’imprégner de la perception de ces derniers de la promotion de l’investissement au Gabon mais aussi des partenariats publics-privés.

« Monsieur le ministre nous a fait l’honneur de nous recevoir pour nous écouter, pour échanger, pour avoir notre avis sur comment contribuer effectivement à la promotion des investissements mais surtout comment promouvoir le développement des champions nationaux », a indiqué le président de la Chambre de Commerce, Jean-Baptiste Bikalou.

Pour le ministre Jean-Fidèle Otandault, on ne peut pas avoir une économie forte sans les champions nationaux.

« L’objectif de cette rencontre Ă©tait d’échanger avec ces investisseurs nationaux parce que nous croyons que notre croissance Ă©conomique doit ĂŞtre portĂ©e Ă  la fois par les investissements directs Ă©trangers mais aussi par l’émergence d’une classe d’hommes d’affaires gabonais », a soutenu le ministre.

Au cours de ces échanges, les problèmes, entre autres, liés au règlement de la dette et à l’environnement des affaires ont été évoqués.

Jean-Fidèle Otandault, en tant qu’interlocuteur des opérateurs économiques, a rassuré ces derniers que leurs difficultés seront portées sur la table du gouvernement dans les prochains jours.

Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire