Des investisseurs chinois et turcs en prospection Ă  Libreville

DIG/ Au lendemain de la tenue de la 1e session du Haut Conseil pour l’investissement, le Président de la République Ali Bongo Ondimba, a reçu le 8 mars 2017 en audience plusieurs dirigeants d’entreprise venus explorer les possibilités d’investissement au Gabon.

Il s’agit tour à tour de Zhang Longying, le président-directeur général de China State Construction Engineering Corporation, géant chinois du bâtiment et des travaux publics,  Liu Jun, le directeur général pour l’Afrique de China Communications Construction First Highway Engineering, groupe spécialisé dans les infrastructures de transport, Fan Yunlong, le président de Tebian Electric Apparatus, un des leaders mondiaux des grands équipements du secteur électrique et Tang Jun, le président de la division internationale de Shanghai Construction Group, un géant chinois des infrastructures industrielles, sportives et de transport.

Deuxième puissance économique du monde, la Chine, présente au Gabon à travers une trentaine de sociétés, a vu le volume de ses échanges commerciaux multiplié par cinq ces huit dernières années pour atteindre 1,77 milliards de dollars.

Elle est le troisième fournisseur du Gabon avec un volume d’importation de 8,6% et son premier client avec un volume d’exportation égal à 14,2%.

Lors de cette journée, le Chef de l’État a également reçu Cemil Kazanci, le président du groupe AKSA, leader turc sur le marché des générateurs électriques devenu un équipementier-énergéticien et un acteur agro-industriel aux ambitions mondiales.

Il a enfin conclu cette série d’audiences à caractère économique en échangeant avec M. Eric van Mierlo, le directeur général de Gabon Wood Industries (Malaisie), entreprise majeure de la filière bois établie, pour ses opérations de transformation, dans la Zone économique spéciale de Nkok.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire