Justice : Magloire Ngambia enfin devant la Cour Criminelle spéciale !

DIG/ Maintes fois repoussĂ©es pour des raisons diverses, le procès opposant l’ancien ministre des TP, Magloire Ngambia, et l’Etat gabonais devrait s’ouvrir ce mercredi 13 mars 2019 devant la Cour criminelle spĂ©ciale (CSS).

En dĂ©tention depuis le 10 janvier 2017, l’ancien protĂ©gĂ© du Palais du Bord de mer doit rĂ©pondre de plusieurs chefs d’accusation.

Il est accusĂ© de dĂ©tournement de fonds (près de 500 milliards de francs CFA) et de corruption passive et active dans des dossiers de construction de logements et de routes notamment liĂ©s Ă  l’homme d’affaires franco-italien Guido Santullo, aujourd’hui dĂ©cĂ©dĂ©.

Depuis sa cellule à Sans-Famille, Magloire Ngambia a toujours clamé haut et fort n’être qu’un bouc-émissaire.

L’homme aurait mĂŞme affirmĂ© au juge d’instruction en charge de son dossier percevoir, Ă  l’Ă©poque et en toute lĂ©galitĂ©, un salaire mensuel de 500 millions de francs par mois (Soit 6 milliards de francs par an versĂ©s par le TrĂ©sor public). Ce qui selon l’accusĂ©, le mettait Ă  l’abri de toutes tentations de malversations financières,

« En ma qualité de ministre et avec un salaire de 500 millions de francs par mois, j’avais les moyens de me construire une maison », aurait-il affirmé.

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire