La SCG-RĂ© et la Cicare formalisent leur partenariat

DIG/ L’administrateur directeur général de la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré), Crépin Magloire Andrew Gwodog, et le directeur général de la Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la conférence interafricaine des marchés d’assurance (Cicare), Jean-Jacques Kouame, ont signé, le 7 février 2019 à Libreville, une convention de partenariat.

Cette signature permettra Ă  la Cicare d’opĂ©rer en cession lĂ©gale au premier front sur l’ensemble des Etats membre de la zone de la ConfĂ©rence interafricaine des marchĂ©s d’assurances (Cima).

« En dépit de son ancienneté, la Cicare est venue à l’école de la SCG-Ré parce que c’est un modèle de réussite en terme de gestion de cessions légales et ceci dans le cadre de la coopération Sud-Sud qui vise à renforcer les capacités des entreprises du Sud et particulièrement dans le secteur des assurances et de la réassurance », a indiqué Crépin Magloire Andrew Gwodog.

En effet, depuis octobre dernier, les ministres des Etats membres ont décidé d’octroyer une cession au premier front de 5% à la Cicare et cette cession légale va entrer en vigueur en janvier 2020.

« Il se trouve que la SCG-Ré, qui est une société plus jeune que la Cicare, a une expérience dans la gestion de la cession légale au premier front puisque depuis sa création en 2012, la SCG-Ré gère de manière satisfaisante et au regard de ses résultat, ses cessions au premier front. Pour nous, il n y a pas de complexes à venir à l’école de la petite sœur pour voir comment elle procède », a expliqué Jean-Jacques Kouame.

Cette signature entre deux entreprises du Sud permettra, entre autres, de protéger les marchés africains, de collecter les primes africaines et de les mettre à disposition de l’Etat, en vue du financement de l’économie.

Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire