Le baril de pétrole (Brent) franchit la barre des 67 dollars

DIG/ La stratégie de l’Opep de baisser sa production de pétrole en fixant des quotas de production à ses pays membres (dont fait partie le Gabon) s’avère payante.

Les cours du pĂ©trole sont repartis Ă  la hausse, ce lundi 9 avril 2018 en Asie, en raison d’achats Ă  bon compte, mĂŞme si les analystes mettent en grade contre la volatilitĂ© gĂ©nĂ©rĂ©e par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Vers 04h30 GMT, le baril de light sweet crude référence américaine du brut, pour livraison en mai gagnait 23 cents à 62,29 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juin, prenait 25 cents à 67,36 dollars.

Le facteur positif pour les cours est le bon respect des objectifs de rĂ©duction de production de l’Opep et de leurs partenaires, comme la Russie. Mais la hausse de la production amĂ©ricaine pourrait saper leurs efforts.

Les marchĂ©s sont cependant perturbĂ©s par des spĂ©culations selon lesquelles la Russie serait sous pression de ses propres compagnies pĂ©trolières pour sortir de l’accord avec l’Opep.

L’Opep et Moscou sont convenus de poursuivre jusque la fin de l’annĂ©e les baisses de production, avec une possible rĂ©vision des quotas en juin.

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire