Le Gabon importe (toujours) plus de 450 milliards de FCFA de denrées alimentaires par an

DIG/ Avec des terres arables d’une superficie comprise entre 4 et 5 millions d’hectares, une pluviomĂ©trie variant de 1.800 Ă  3.000 mm, un vaste rĂ©seau hydrographique offrant des opportunitĂ©s d’irrigation et d’aquaculture, un vaste domaine maritime et une population jeune, le Gabon n’arrive toujours pas Ă  nourrir sa population en quantitĂ© et en qualitĂ©.

Les nombreux programmes de dĂ©veloppement agricole et de sĂ©curitĂ© alimentaire mis en place par le gouvernement n’ont toujours pas rĂ©ussi Ă  inverser la tendance.

Selon le Programme des Nations unies pour le développement, en dépit de ce potentiel, les activités agricoles et sylvopastorales ne contribuent au PIB qu’à hauteur de 5% et la production couvre moins de 20% des besoins alimentaires du pays.

Le Gabon importe ainsi plus de 450 milliards de francs CFA (près de 5% du PIB) de denrées alimentaires par an (protéines animales, fruits et légumes…).

Le secteur de la pêche ne contribue au PIB qu’à hauteur de 1,5% et enregistre un déficit commercial de 30 milliards de francs CFA (0,3% du PIB).

Le secteur de l’élevage est sous-développé et les besoins du pays en produits carnés sont couverts par les importations à hauteur de 96%.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire