Les PanthĂšres du Gabon exigent 3,8 milliards de francs en cas de qualification en 1/4 de final (plus que le vainqueur de la Can)

DIG/ L’Ă©conomie gabonaise n’est pas en crise et le TrĂ©sor public regorgerait de ressources inĂ©puisables Ă  en croire les exigences de la sĂ©lection gabonaise de football et son staff technique.

Selon un document de la FĂ©dĂ©ration gabonaise de football intitulĂ© « Can Cameroun 2021 : proposition primes par l’encadrement technique des PanthĂšres », que l’hebdomadaire Jeune Afrique a pu consulter, le dĂ©tail des montants rĂ©clamĂ©s par les joueurs et tout l’encadrement des « PanthĂšres » est tout simplement… scandaleux !

Ainsi, apprend t-on de de ce document, que ces derniers exigent :

1/ Primes de regroupement : 855 millions de F CFA ;

2/ Match gagné en phase de groupe : 1,32 milliard de F CFA ;

3/ Qualification pour les huitiĂšmes de finale : 550 millions de F CFA ;

4/ Qualification pour les quarts de final :  1,1 milliard de F CFA


Total : 3,8 milliards de francs

Cette somme astronomique reprĂ©sente cinq fois la moyenne des autres Ă©quipes africaines et plus que le montant attribuĂ© par la CAF au vainqueur de l’épreuve !

Autre exigence incongrue : le staff, y compris les intendants et les kinĂ©sithĂ©rapeutes, demande la mĂȘme somme que les joueurs et, pire encore, le sĂ©lectionneur (Patrice Neveu) et le manager gĂ©nĂ©ral (Pierre Aubame), eux, exigent le double.

(Source : J-A)

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire