L’ex-ministre Magloire Ngambia percevait un salaire mensuel de 500 millions de francs

DIG/ Selon un procès-verbal datĂ© du 30 mai 2017 et dont l’hebdomadaire Jeune Afrique a obtenu copie, l’ancien ministre des TP Magloire Ngambia, dĂ©tenu aujourd’hui Ă  Sans famille, aurait dĂ©clarĂ© au juge d’instruction en charge de son dossier, percevoir un salaire mensuel de 500 millions de francs par mois. Soit 6 milliards de francs par an versĂ© par le TrĂ©sor public.

Ce qui selon l’accusĂ©, le mettait Ă  l’abri de toutes tentations de malversations financières, rapporte l’hebdomadaire panafricain. Surtout lorsqu’on sait que le salaire moyen d’un fonctionnaire gabonais ne dĂ©passe pas les 300 000 francs CFA.

« En ma qualitĂ© de ministre et avec un salaire de 500 millions de francs par mois, j’avais les moyens de me construire une maison », aurait-il affirmĂ© (avec une pointe d’humour, on peut s’en douter).

Alors qu’il clame toujours haut et fort n’ĂŞtre qu’un bouc-Ă©missaire, Magloire Ngambia attend son procès qui devrait se tenir, vraisemblablement, en juin prochain.

Pris dans les filets de l’opĂ©ration Mamba et incarcĂ©rĂ© depuis le 10 janvier 2017 Ă  la prison centrale de Libreville, l’ancien ministre est accusĂ© de dĂ©tournements de fonds (près de 500 milliards de francs) et de corruption passive dans des dossiers de construction de logements et de routes notamment liĂ©s Ă  l’homme d’affaires italien Guido Santullo devant la Cour criminelle spĂ©ciale.

(Source : Jeune Afrique)

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire