L’Onep fait plier Shell Gabon

Au terme de 7 jours de nĂ©gociations intenses supervisĂ©es par le ministĂšre du PĂ©trole et des Hydrocarbures, l’Organisation nationale des employĂ©s du pĂ©trole (Onep) et la direction gĂ©nĂ©rale de Shell Gabon ont finalement trouvĂ© un accord de sortie de crise.

Le mémorandum mettant fin à la grÚve déclenchée le 12 janvier a été paraphé tard dans la nuit du 20 janvier 2017 au ministÚre du Pétrole entre les différentes parties.

« Aujourd’hui, on a signĂ© un accord oĂč la partie salariale que nous reprĂ©sentons a trouvĂ© son compte dans les revendications qui Ă©taient prĂ©sentĂ© Ă  l’employeur », a indiquĂ© Sylvain Mayabi Binet, SGA de l’Onep.

Les grĂ©vistes ont obtenu de la direction gĂ©nĂ©rale de l’entreprise, le paiement d’une indemnisation du fait que Shell soit restĂ© au Gabon pendant plus de 56 ans et le maintien des employĂ©s vers le nouveau repreneur ( le groupe amĂ©ricain Carlyle) avec la prĂ©servation de tous les acquits sociaux.

« Le ministre du PĂ©trole a Ă©tĂ© un facilitateur parce qu’il y avait un gros point bloquant. Les travailleurs de Shell demandaient que la prime qui devrait ĂȘtre consentie par l’employeur soit  reversĂ©e net d’impĂŽt, donc cela reprĂ©sente une enveloppe importante que l’employeur ne pouvait pas supporter et donc le ministre du pĂ©trole a permis Ă  ce que cette enveloppe soit dĂ©gagĂ©e par les efforts du gouvernement. Il a Ă©galement amenĂ© les parties a s’accorder sur d’autres points de dĂ©saccord », a ajoutĂ© Sylvain Mayabi Binet.

« C’est avec une vive Ă©motion que nous avons le plaisir d’annoncer Ă  la communautĂ© internationale et nationale la fin de la grĂšve Ă  Shell Gabon d’un commun accord avec toutes les parties prenantes au discussion qui ont suivi le dĂ©clanchement de la grĂšve », a dĂ©clarĂ©, pour sa part, Pascal Houangni Ambouroue.

Selon l’Onep, la grĂšve dĂ©clenchĂ©e le 12 janvier 2017 par les employĂ©s de Shell Gabon aurait causĂ© une perte de production de 90 000 barils de pĂ©trole Ă©quivalent Ă  3 milliards de francs.

Auteur : Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire