Madeleine Berre fait la promotion de l’Agoa

DIG / Le ministre en charge du Commerce, Madeleine Berre, accompagnĂ© de son ministre dĂ©lĂ©guĂ© IrĂšne Lindzondzo, a prĂ©sentĂ©, le 13 octobre 2017 Ă  l’espace PME, les opportunitĂ©s qu’offre l’African growth opportunities act (Agoa), une loi amĂ©ricaine qui offre aux opĂ©rateurs nationaux l’opportunitĂ© d’exporter leurs produits sur le marchĂ© amĂ©ricain.

« Il y a des avantages qui sont liĂ©s Ă  cette loi, des exonĂ©rations des droits de douane et Ă©galement des mises Ă  niveau d’une standardisation de produits sur le marchĂ© amĂ©ricain », a expliquĂ© la ministre.

En 2015, le Gabon avait organisĂ© un forum sur l’Agoa regroupant des investisseurs et entrepreneurs. Au sortir de celui-ci, le Centre de ressource de l’Agoa du Gabon avait Ă©tĂ© mis en place. Celui-ci a pour but, entre autres, de vulgariser cette loi amĂ©ricaine votĂ©e et promulguĂ© en 2010 en organisant pour les entreprises des formations et des sĂ©minaires sur la gestion, le financement, le marketing, la labellisation, et la prĂ©paration des prochains salons. Mais aussi en facilitant les visites des acheteurs internationaux et les investisseurs et en permettant aux africains de vendre leur produits sur le territoire amĂ©ricain. Ceci en respectant les critĂšres d’exportation aux USA.

« Quand vous avez la labellisation de pouvoir vendre sur le marchĂ© amĂ©ricain, vous avez toute l’opportunitĂ© de gagner le monde entier. C’est cet enjeu que nous voulons mettre en phase surtout que nous sommes dans une contrainte de diversification de l’économie et de transformation. Donc, nous encourageons la transformation gabonaise dans tous ses modĂšles pour pouvoir permettre de gagner les marchĂ©s amĂ©ricains », a t-elle soulignĂ©.

La ministre a annoncĂ© que cette semaine, le ComitĂ© national de l’Agoa se rĂ©unira afin qu’il puisse discuter avec tous les acteurs, non seulement, du ministĂšre du Commerce, mais aussi des dĂ©partements concernĂ©s pour arrĂȘter le projet de stratĂ©gie nationale qui permettra aux gouvernants d’accompagner l’effectivitĂ© de cette loi au Gabon.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire