Le marocain banque populaire en passe de racheter la BICIG

Après avoir annoncĂ©, il y a quelque mois son intention de s’implanter en Afrique centrale, Mohamed Benchaaboun, le PDG de Banque populaire, est en passe de rĂ©ussir son premier coup.

Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, le français BNP Paribas aurait choisi le groupe bancaire mutualiste marocain (et non Attijariwafa Bank, comme annoncé dans certains médias) pour reprendre ses parts (47 %) dans la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig).

L’opération est bien avancée, mais l’État gabonais, qui possède la même part que BNP Paribas, semblerait encore réticent. Un blocage qui pourrait finalement satisfaire le groupe français : ce n’est pas en raison du marché bancaire local ou de la santé de la Bicig que BNP Paribas a décidé de se désengager de la deuxième banque du pays, mais parce que l’État refuse de lui céder la majorité absolue du capital.

Le Groupe Banque populaire » (GBP), dit aussi « Banque populaire », est un groupe bancaire et financier marocain« composé du Crédit populaire du Maroc, de ses filiales spécialisées et de ses fondations ».

Coté à la Bourse de Casablanca depuis 2004, le Groupe Banque populaire dispose du premier réseau bancaire marocain avec  plus de 1 000 agences. Il sert également la plus large base clientèle au Maroc avec près de 3,2 millions de clients. Le groupe est aussi leader sur le segment PME avec 60 % des crédits distribués.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire