La masse salariale en hausse de 3%

DIG/ Selon la direction gĂ©nĂ©rale du Budget et des Finances publiques, la masse salariale du secteur public exĂ©cutĂ©e au premier trimestre 2017 s’est Ă©tablie Ă  169,5 milliards de FCFA, en hausse de 3,2% par rapport au premier trimestre 2016.

Cette variation, s’explique par l’accroissement de 3,5% de la solde permanente en dĂ©pit de la baisse de la masse salariale liĂ©e Ă  la main d’Ɠuvre non permanente (-2,4 %).

En effet, la hausse de la solde permanente provient essentiellement de la mise en solde de certains agents publics initialement en prĂ©salaire (Ă©ducation, administration Ă©conomique, etc.), mais Ă©galement du relĂšvement des effectifs de l’administration centrale.

Cette Ă©volution a Ă©tĂ© enregistrĂ©e avant la mise en application des mesures annoncĂ©es visant la maitrise de ce poste de dĂ©penses qui interviendront tout au long de l’annĂ©e.

En revanche, concernant les agents de la main-d’Ɠuvre non permanente, la baisse au premier trimestre 2017 de la masse salariale est expliquĂ©e par le repli des effectifs de cette catĂ©gorie.

Au total, les mesures d’ajustement envisagĂ©es devraient aboutir Ă  une inversion de la tendance de la masse salariale globale.

Sur les 3 premiers mois de l’annĂ©e, la masse salariale de la majoritĂ© des administrations a Ă©tĂ© en augmentation : l’administration centrale (+14,1%), les pouvoirs publics (+4,4%), l’éducation (+2,4%), l’économie (+0,8%).

La mise en solde de certains agents explique cette Ă©volution.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire