La masse salariale en hausse de 3%

DIG/ Selon la direction générale du Budget et des Finances publiques, la masse salariale du secteur public exécutée au premier trimestre 2017 s’est établie à 169,5 milliards de FCFA, en hausse de 3,2% par rapport au premier trimestre 2016.

Cette variation, s’explique par l’accroissement de 3,5% de la solde permanente en dépit de la baisse de la masse salariale liée à la main d’œuvre non permanente (-2,4 %).

En effet, la hausse de la solde permanente provient essentiellement de la mise en solde de certains agents publics initialement en présalaire (éducation, administration économique, etc.), mais également du relèvement des effectifs de l’administration centrale.

Cette évolution a été enregistrée avant la mise en application des mesures annoncées visant la maitrise de ce poste de dépenses qui interviendront tout au long de l’année.

En revanche, concernant les agents de la main-d’œuvre non permanente, la baisse au premier trimestre 2017 de la masse salariale est expliquée par le repli des effectifs de cette catégorie.

Au total, les mesures d’ajustement envisagées devraient aboutir à une inversion de la tendance de la masse salariale globale.

Sur les 3 premiers mois de l’année, la masse salariale de la majorité des administrations a été en augmentation : l’administration centrale (+14,1%), les pouvoirs publics (+4,4%), l’éducation (+2,4%), l’économie (+0,8%).

La mise en solde de certains agents explique cette Ă©volution.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire