Perenco se positionne pour le rachat des actifs pétroliers de Shell Gabon

 

Selon l’agence de presse Reuters, la compagnie pĂ©trolière Royal Dutch Shell est en discussions avancĂ©es avec un Ă©ventuel acheteur pour ses opĂ©rations terrestres au Gabon dans le cadre de son plan de cessions d’actifs de 30 milliards de dollars (28,5 milliards d’euros).

Bien que le groupe pĂ©trolier refuse toujours de dĂ©voiler l’identitĂ© des Ă©ventuels acquĂ©reurs, des sources bancaires ont indiquĂ© que le fonds d’investissement amĂ©ricain Carlyle Group et la compagnie pĂ©trolière et gazière europĂ©enne Perenco avaient participĂ© au deuxième tour d’enchères.

Les offres pour ces actifs pétroliers au Gabon sont estimées à 700 millions d’euros, soit 460 milliards de francs.

Présent au Gabon depuis 50 ans, Shell aurait déjà informé son personnel de ces pourparlers, a déclaré un porte-parole du groupe à Reuters.

La deuxième compagnie pĂ©trolière mondiale derrière Exxon Mobil, qui veut se retirer de cinq Ă  dix pays, a relativement peu progressĂ© dans ses discussions sur des cessions d’actifs, les incertitudes sur les perspectives du marchĂ© pĂ©trolier ayant refroidi l’enthousiasme d’Ă©ventuels acheteurs.

Jusqu’Ă  maintenant, Shell a vendu ou est parvenu Ă  des accords pour 6 milliards de dollars d’actifs (3800 milliards de francs).

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire