Pétrole : Le spectaculaire retour en grâce de Vincent de Paul Massassa

DIG/ Il avait été limogé, le 10 janvier 2018, du poste de directeur général des Hydrocarbures après seulement 4 mois d’exercice pour avoir dit-on, fait perdre, selon le média confidentiel Africa Intelligence, des milliards de francs à l’Etat à la suite du rachat en mai 2017 par Perenco des parts de Total sur une dizaine de gisements gabonais.

Aujourd’hui « l’ex-nouveau monsieur pétrole de la présidence » reprend du service à la faveur d’un spectaculaire retour en grâce au prestigieux poste de Ministre des Mines, du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures.

Originaire de Franceville, Vincent de Paul Massassa est titulaire d’un diplôme d’ingénieur des Mines obtenu aux Etats-Unis à New Mexico Institut of Mining and Technology.

Malgré ses quelques déboires, son parcours professionnel fait de lui une référence au poste.

En effet, le nouveau ministre du Ptérole a occupé successivement les poste de Directeur de la subdivision de Pog en 2002 ; Directeur de l’exploration à la DGH en 2005 ; Directeur de l’exploitation en 2006 ; Directeur subdivision Pog en 2009 ; Directeur Exploitation en 2010 ; Directeur subdivision Lambaréné en 2012 ;  Attaché au cabinet du Ministre du Pétrole en 2014 ;  Conseiller spécial du président de la République, Chef de département Pétrole, Mines, Energie et Industrie en mars 2017. Puis Directeur général des Hydrocarbures en Août 2017 en remplacement de Jacob Tsioba Thaty, limogé le 7 août 2017, par décret présidentiel, pour détournement de près de 3 milliards de francs.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire