Plus de 170 produits de consommation courante vont subir une baisse de 15 %

DIG/ Le ministre dĂ©lĂ©guĂ© Ă  l’Economie, NoĂ«l Mboumba a prĂ©sentĂ©, le 22 juin 2017 Ă  Libreville Ă  l’immeuble Arambo, la nouvelle mercuriale de prix aux opĂ©rateurs Ă©conomiques du circuit de la distribution, aux autoritĂ©s portuaires et aux syndicats des consommateurs,.

Cette mercuriale est l’aboutissement d’un travail consensuel entre les différentes administrations et les opérateurs économiques du circuit de la distribution.

«  Nous avons fait un travail en amont en intégrant les opérateurs publics et les opérateurs privés portuaires. Et à l’issu de ce travail, nous avons également impliqué le secteur aval c’est-à-dire l’ensemble des opérateurs : grossistes, demi-grossistes et les détaillants pour contribuer à ce travail. Ce que nous avons constaté à l’issu de ce travail, c’est une réduction de façon substantiel de 15% des prix qui sont appliqués aujourd’hui  au niveau des magasins», a déclaré Noël Mboumba.

Selon le membre du gouvernement, une fois que cette mercuriale sera mise en place, on s’attend à un effet de levier sur le consommateur final, afin qu’il y ait un impact réel au niveau du panier de la ménagère.

Cependant, les opérateurs économiques ont dénoncé la persitance de la parafiscalité qui est un point crucial dans ce processus.

« On a souligné auprès du ministre que la parafiscalité est un point important et qu’en aucun cas, on doit ignorer ce paramètre qui vient polluer les opérateurs économiques. On doit lutter au même titre que le travail de la DGCC qui était remarquable pour effectivement mettre en exergue  ces coûts portuaires », a expliqué Bertrand Rose de Gsez Ports.

Noter que la nouvelle mercuriale comprend plus de 170 produits contre 166 dans l’arrêté 241, avec une intégration de 25 produits et la sortie de 17.

Elle entrera en vigueur dans quelques jours.

Brice Gotoa

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire