Le secteur bancaire en repli

DIG/ D’aprĂšs l’Association des professionnels des Ă©tablissements de crĂ©dits (Apec), au 30 septembre 2017, le total agrĂ©gĂ© des bilans des dix banques en activitĂ© s’est Ă©tabli Ă  2194 milliards de FCFA. Il a rĂ©gressĂ© de 7,2% comparativement Ă  la mĂȘme pĂ©riode de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, en relation avec la baisse des dĂ©pĂŽts collectĂ©s (-10,3% Ă  1 830,5 milliards de FCFA).

Les ressources collectées par le secteur bancaire gabonais ont enregistré une baisse au cours de la période sous revue. En effet, les ressources à vue ont diminué de 10,5% à 1 199 milliards de FCFA au troisiÚme trimestre 2017, en liaison avec de la baisse des dépÎts publics (-6,3%) et des dépÎts privés (-10,1%). La part de ces ressources dans le total des dépÎts collectés est restée quasi stable (65,5% au troisiÚme trimestre 2017 contre 65,6% un an auparavant).

Les crédits distribués Au troisiÚme trimestre 2017, les crédits bruts distribués ont enregistré un amenuisement de 4,4% à 1 647 milliards de FCFA contre 1 723 milliards de FCFA un an auparavant.

Les crĂ©dits octroyĂ©s au secteur privĂ© ont dĂ©cru de 6,5% Ă  1 024 milliards de FCFA en septembre 2017. Ils ont reprĂ©sentĂ© 62,2% du total des crĂ©dits contre 63,6% en septembre 2016. Les crĂ©dits aux administrations publiques se sont raffermis de 1,1% Ă  511 milliards de FCFA Ă  fin septembre 2017. Ceux-ci ont reprĂ©sentĂ© 31% de l’ensemble des crĂ©dits bruts distribuĂ©s.  Par ailleurs, les crĂ©dits consentis aux entreprises publiques, reprĂ©sentant 1,8% de l’ensemble des crĂ©dits bruts, ont baissĂ© de 29,6% Ă  29,5 milliards de FCFA en septembre 2017.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire