Le secteur du BTP dans la crise

D’après la note de conjoncture de la Direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale, le secteur BTP a enregistré une nouvelle contre-performance au terme du premier semestre de l’année 2016.

En effet, la production consolidée a fléchi de 12,6% pour un montant de 111 milliards de FCFA à fin juin 2016, en raison du ralentissement de la plupart des chantiers en cours de réalisation, ainsi que de l’absence de nouveaux chantiers d’envergure dans les deux segments que compte le secteur des BTP.

Compte tenu de la morosité de l’activité, certaines entreprises du secteur ont procédé aux licenciements économiques ou à la mise en congés techniques, induisant une réduction de 8% des effectifs totaux à 3 522 agents représentant une masse salariale de 17,8 milliards de FCFA.

Parallèlement, la branche fabrication de ciment a enregistré de bons résultats au cours des six premiers mois de 2016, en raison de la montée en puissance de l’usine nouvellement mise en service à Owendo (Cimaf Gabon).

Ainsi, la production de ciment s’est raffermie notablement (+83,7%) pour atteindre un volume de 162 543 tonnes.

Dans le même temps, le chiffre d’affaires a progressé de 72,9% à 12,8 milliards de FCFA au 30 juin 2016, suite à l’accroissement des ventes de ciment, tirées par les consommations du marché local.

Le renforcement des effectifs de 38,1% a induit une augmentation de la masse salariale de 31,4% Ă  1,2 milliard de FCFA.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire